Retour

Les tablettes de certaines banques alimentaires sont vides

Des banques alimentaires de la région d'Ottawa et de Gatineau affirment que leurs réserves de denrées sont plus basses qu'à pareille date l'an dernier, surtout dans certaines catégories d'aliments. Certaines des tablettes des entrepôts sont même complètement vides, a-t-on indiqué.

« Il y a moins de matériel [à ce temps-ci de l'année] », a rappelé Meeta Ashrit, bénévole à la Banque alimentaire d'Ottawa.

Pour l'Action de grâce, l'organisme a mis sur pied une collecte de nourriture dans quelques épiceries. Cette mesure est la première d'une série d'activités, qui serviront à ravitailler ses tablettes.

« [L'Action de grâce est un bon moment] pour dire aux gens qu'on recommence les routines, donc peut-être un bon moment pour recommencer les dons aussi », a avancé Mme Ashrit.

Une conjoncture difficile?

Depuis le début de l'année, les prix mondiaux des aliments ne cessent d'augmenter. Et cela a des répercussions sur les habitudes de consommation des Canadiens.

Selon un sondage du Food Institute de l'Université de Guelph et de l'Université Dalhousie, qui a eu lieu au mois de mai, plus de 26 % des Canadiens avaient réduit leur consommation de fruits et légumes frais au cours des 12 derniers mois.

Cette hausse des prix des aliments est aussi un problème pour les banques alimentaires, qui doivent faire preuve d'imagination pour nourrir leur clientèle.

Repas gratuits

De leur côté, la Mission d'Ottawa et Les Bergers de l'espoir tiendront un repas spécial et gratuit pour les plus démunis, à l'occasion de l'Action de grâce.

Quelque 3000 repas seront ainsi servis de 11 h 30 et 17 h à la Mission d'Ottawa, sur la rue Waller, et de 11 h 30 et 12 h 30 aux Bergers de l'espoir, sur la rue Murray.

Ces repas seront distribués sur le principe du premier arrivé, premier servi.

Selon les informations de la journaliste Claudine Richard

Plus d'articles