Retour

Les Tchèques ne font pas le poids face au Canada

Équipe Canada junior a encore une fois aisément remporté un match préparatoire contre la République tchèque, mercredi soir, à Ottawa. Une semaine après avoir rossé les Tchèques, 8-0, les Canadiens ont cette fois eu le dessus 5-0 dans une rencontre sans éclat, devant 7610 spectateurs au Centre Canadian Tire.

Un texte de Jonathan Jobin

« On a été bien meilleurs que lundi », affirme l'entraîneur-chef Dominique Ducharme, « c'est pas encore parfait, mais on est satisfait de la façon qu'on avance. »

Anthony Cirelli, qui menait un nouveau quatrième trio a compté deux buts pour Équipe Canada.

L'espoir de l'Avalanche du Colorado, Tyson Jost, a pour sa part connu un autre bon match. Il a marqué un but en plus de préparer celui de son coéquipier Julien Gauthier, qui a trouvé le fond du filet grâce à un puissant tir dans l'enclave.

« On a pas peur d'utiliser notre vitesse et de protéger la rondelle dans le fond de la zone alors ça va très bien jusqu'à maintenant », soutient Nicolas Roy qui forme un trio avec Jost et Gauthier. Roy a obtenu une passe.

Le Canada a dominé la rencontre d'un bout à l'autre, comme en témoigne le nombre des tirs au but en sa faveur, 36 contre 20.

La formation nationale n'a pratiquement offert aucune occasion aux Tchèques, sauf une échappée facilement stoppée par Connor Ingram en deuxième période, après que Mathew Barzal eut gaffé à la ligne bleue adverse.

« C'était bien d'aller chercher cette expérience avec l'équipe nationale. J'ai eu beaucoup de plaisir », mentionne le gardien.

Le Canada en manque d'opposition

Les représentants de l'unifolié n'ont pas vraiment eu d'opposition depuis le début de leur camp alors qu'ils ont dominé leurs adversaires 21-3 au cours de cinq rencontres préparatoires.

« On ne regarde pas trop nos adversaires en match préparatoire. Nous sommes heureux de notre façon de jouer, mais c'est certain que nous avons hâte de commencer le vrai tournoi », affirme Tyson Jost.

L'entraîneur-chef Dominique Ducharme ne s'en fait pas avec la faible opposition rencontrée depuis deux semaines et soutient que ses joueurs auront l'occasion de démontrer assez rapidement de quel bois ils se chauffent.

« On se concentre sur ce qu'on peut contrôler pour le moment. Il faut se défier nous-mêmes avec de petits objectifs qu'on se fixe pour ces rencontres », mentionne Ducharme.

Il ne reste qu'un seul match préparatoire au Canada avant les prochains Championnats du monde, vendredi soir à Toronto, contre la Suisse.

Équipe Canada junior affrontera ensuite un adversaire de taille en ouverture de tournoi, en se mesurant à la Russie le 26 décembre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine