Retour

Les trois priorités du maire Jim Watson pour Ottawa

Le dernier conseil municipal de la Ville d'Ottawa avant la pause estivale a fait ressortir mercredi soir trois grandes priorités pour la rentrée.

Les locations Airbnb

La conseillère municipale du quartier Gloucester-Southgate, Diane Deans, a assuré avoir reçu plusieurs plaintes de citoyens concernant le bruit et la présence de mégots de cigarettes des visiteurs qui utilisent cette plateforme pour trouver un hébergement à Ottawa.

Elle a déposé une motion, qui a été adoptée, demandant à la Ville de se pencher sur la règlementation qui encadre la location de résidences à court terme.

Le maire Jim Watson qui reconnait qu'il s'agit d'un enjeu veut éviter que des quartiers résidentiels ne deviennent commerciaux.

« Il y a un nouvel enjeu avec Airbnb et c'est vraiment important que la Ville connaisse les règlements actuels », a affirmé M. Watson.

Le maire envisage « de travailler avec l'industrie pour améliorer la situation dans les quartiers résidentiels », considérant que ce type d'hébergement pose des problèmes pour la circulation et le stationnement.

Environ 2300 logements sont enregistrés pour accueillir des visiteurs sur la plateforme Airbnb à Ottawa.

Bien que l'entreprise estime qu'il y a rarement des problèmes avec les hôtes et les visiteurs, elle se dit ouverte à travailler avec la Ville d'Ottawa pour développer une politique qui fait la promotion du partage d'habitation.

Le déménagement de l'Armée du Salut

Le déménagement de l'Armée du Salut, actuellement situé dans le marché By, a été au coeur du débat ces derniers jours. Le projet rencontre l'opposition de bon nombre de résidents du quartier Vanier qui ne souhaitent pas voir le refuge s'installer chemin Montréal.

Le maire Watson a reconnu que ce déménagement soulevait les passions.

« C'est un projet avec beaucoup d'émotions des deux côtés », a-t-il assuré, tout en estimant que c'était au tour des équipes de la Ville d'Ottawa de formuler ses recommandations au sujet de ce déménagement.

La bibliothèque

La future bibliothèque sera construite au 557, rue Wellington, près des plaines LeBreton. La future bibliothèque centrale qui devait ouvrir ses portes dans cinq ans pourrait voir son ouverture retardée.

Par ailleurs, le maire a précisé que la Ville travaillait en étroite collaboration avec le gouvernement fédéral.

« On travaille avec le gouvernement fédéral pour obtenir une entente entre la bibliothèque fédérale et notre bibliothèque municipale », a-t-il souligné.

« J'espère qu'on va trouver une solution positive pendant les prochains mois parce que je pense que c'est une bonne idée de travailler ensemble, une fusion des deux bibliothèques dans un seul endroit », a fait savoir le maire.

Avec les informations d'Estelle Côté-Sroka

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine