Retour

Les vélos seront-ils permis à l'intérieur du train léger durant les heures de pointe?

À moins d'un an de la mise en service du train léger sur rails, à Ottawa, des cyclistes craignent une restriction de l'accès au train léger pendant les heures de pointe.

Le groupe Citizens for Safe Cycling (Citoyens pour la sécurité à vélo), un organisme qui promeut les intérêts des cyclistes auprès de la Ville et des diverses instances publiques, s'inquiète.

« Il y a effectivement des voix qui disent que monter à bord des trains avec son vélo ne serait pas autorisé toutes les heures et ça nous préoccupe, parce qu'il n'y a pas d'heure pour le cyclisme », a fait part Étienne Grall, membre du groupe.

Pour lui, le vélo et le train léger sont deux modes de transport très complémentaires dans une ville qui devient de plus en plus étendue. Pour certains résidents, de grandes distances doivent être parcourues pour se rendre sur leur lieu de travail au centre-ville d'Ottawa. Il est donc important pour les cyclistes d'avoir une option à toutes heures du jour pour réduire leur trajet.

« C'est très important que les cyclistes qui ne vont pas nécessairement tous les jours faire 20 ou 25 kilomètres de chez eux puissent monter à bord des rames de métro à toute heure afin de réduire la portion vélo », a-t-il dit.

Ces cyclistes estiment que le vélo doit avoir une place dans le train léger, même à l'heure de pointe.

« Si c'est pour être permis, ça devrait être permis tout le temps, parce que c'est souvent du monde qui travaille en vélo », a dit Hubert Dinel.

M. Grall estime pour sa part que la meilleure solution serait d'avoir un wagon de tête, identifié avec le pictogramme d'un vélo collé sur la porte.

« Ça ne serait pas logique de dire qu'on peut monter n'importe où avec son vélo, alors que les meilleures pratiques un peu partout en Europe et en Amérique du Nord, c'est d'avoir des espaces désignés », a-t-il confié.

Rob Green craint pour sa part que, s'il n'y a pas de zone désignée, les vélos soient dans les jambes des autres usagers.

« En espérant qu'on puisse trouver une solution. On doit utiliser nos vélos davantage », a-t-il affirmé.

De son côté, OC Transpo soutient qu'elle examine actuellement les meilleures pratiques des systèmes de transport ferroviaire dans le monde entier. L'organisme de transport de la capitale présentera une recommandation à la Commission du transport en commun un peu plus tard cette année.

OC Transpo rappelle aussi que toutes les stations du train léger seront munies d'un stationnement extérieur pour les vélos. Elles auront également des dalots dans les escaliers qui permettront aux cyclistes de monter et de descendre avec leur bicyclette plus aisément.

Avec les informations de Claudine Richard

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une crampe musculaire vraiment intense





Rabais de la semaine