Retour

Lorsqu'une vie est en danger, les ambulanciers d'Ottawa sont encore trop lents

Pour une deuxième année consécutive, les ambulanciers du Service paramédic d'Ottawa ont raté trop souvent la cible de temps de réponse imposée par le gouvernement de l'Ontario, en ce qui a trait aux appels urgents.

La cible provinciale lorsqu'un appel est fait pour une vie en danger est de huit minutes, entre le moment où les ambulanciers sont avisés de l'appel et leur arrivée sur les lieux.

En dépit d'une petite amélioration, le Service paramédic d'Ottawa n'atteint toujours pas l'objectif établi par le conseil municipal d'Ottawa, selon le rapport annuel 2016 du service rendu public jeudi.

La Ville d'Ottawa a ainsi statué que ses ambulanciers devaient atteindre cet objectif dans 75 % des cas.

En 2016, ils y sont parvenus dans 73,2 % de leurs interventions, ce qui représente une légère amélioration (0,7 %) par rapport à l'année précédente. En 2015, ils y étaient parvenus dans 72,5 % des cas.

Les cas de vie en danger représentaient 1,2 % des appels en 2016, selon le rapport.

Les ambulanciers paramédicaux ont par ailleurs atteint leur objectif lors des appels urgents et moins urgents.

On note par ailleurs une baisse de performance de 10 points de pourcentage depuis 2013 au Service paramédic d'Ottawa.

Le conseiller municipal Eli El-Chantiry a demandé que la Ville accélère le rythme d'embauche de nouveaux ambulanciers paramédicaux.

« Nos résidents vivent plus longtemps. Nous encourageons les gens à rester à la maison [au lieu d'aller dans les maisons de soins de longue durée]. Dans le futur, cela va créer plus de pression sur le système », a déclaré M. El-Chantiry.

Le conseil municipal d'Ottawa a déjà approuvé l'embauche de 12 ambulanciers paramédicaux en 2016 et 24 autres cette année, en plus de l'ajout d'une ambulance.

En attendant l'approbation du budget, la Ville va acquérir une ambulance et embaucher 14 ambulanciers paramédicaux l'année prochaine.

Jeudi soir, personne au Service paramédic d'Ottawa n'était en mesure de commenter.

Hausse du nombre d'appels

Selon le rapport, on note une augmentation de 14 % des appels depuis 2012. Le président de l'Association professionnelle des ambulanciers paramédicaux d'Ottawa, Darryl Wilton, a déclaré que l'augmentation a eu un effet significatif sur les ressources.

Les ambulanciers paramédicaux ont répondu à environ 138 000 appels en 2016, a déclaré M. Wilton, et ce chiffre devrait être encore plus élevé à la fin de 2017.

« La fréquence de nos alarmes de niveau zéro augmente. Et nous savons aussi que nous avons un peu de problèmes pour répondre à nos délais de réponse », a-t-il déclaré.

Des alarmes de « niveau zéro » se produisent lorsqu'il n'y a pas d'ambulances disponibles pour transporter des patients. CBC a appris qu'il y avait 250 alarmes du genre en 2016.

Les événements entourant le 150e anniversaire de la Confédération ont également provoqué une hausse des demandes et montreront une forte hausse dans les données. Cela fait en sorte qu'il sera plus difficile de planifier pour l'avenir, selon M. Wilton.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine