Retour

Louise Boudrias veut forcer Gatineau à endosser le projet de Place des peuples

Les conseillers de Gatineau débattront, mardi, d'une résolution de la conseillère Louise Boudrias qui vise à appuyer le projet Place des peuples du groupe Brigil, devant le Musée canadien de l'histoire, et à mandater le Service d'urbanisme à procéder à son analyse.

La conseillère sortante du district du Parc-de-la-Montagne-Saint-Raymond soutient que le conseil municipal doit se prononcer sur ce projet, déposé en mars par le promoteur immobilier, et qui prévoit la construction d'un complexe résidentiel et commercial de deux tours de 35 et 55 étages.

Louise Boudrias demande au conseil municipal de Gatineau de déclarer « son ouverture à l’étude du projet Place des Peuples quant à l’atteinte de ses grands paramètres sur le site proposé par le promoteur. »

Sa résolution mandate également le Service d'urbanisme de la Ville d'analyser le projet Place des Peuples « et de présenter au conseil municipal d’ici la fin janvier 2018 un rapport d’étape complet ».

Le président du groupe Brigil, Gilles Desjardins, dit n'avoir eu aucune discussion avec les fonctionnaires de la Ville au sujet de son projet. Il accuse le maire Maxime Pedneaud-Jobin de vouloir bloquer ce développement et de favoriser la citation patrimoniale du quartier où il serait développé, le Quartier du Musée.

M. Desjardins a financé avec plusieurs autres promoteurs et gens d'affaires une étude, effectuée par la firme Aviseo, qui conclut que la citation patrimoniale du Quartier du Musée, et le rejet de certains projets de développement, dont celui de Brigil, feraient perdre des centaines de millions de dollars à la Ville en retombées économiques et en création d'emploi.

Un vote serré ?

Le débat sur cette résolution risque de soulever des passions, le maire Pedneaud-Jobin étant contre le développement de la Place des peuples dans le Quartier du Musée.

Encore lundi, le maire indiquait appuyer le projet, mais ailleurs sur l'île de Hull.

Le résultat du vote mardi pourrait être serré. Au moins neuf conseillers sur les 18 autour de la table du conseil étaient présents lors de la divulgation des résultats de l'étude d'Aviseo vendredi dernier.

Avec les informations de la journaliste Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires