Retour

Malgré la chaleur, week-end de la dernière chance pour les plages d’Ottawa

Les plages publiques d'Ottawa ne seront plus surveillées à partir de lundi, mais à l'aube d'une vague de chaleur annoncée cette semaine, plusieurs se demandent pourquoi elles ferment aussi tôt.

Un grand nombre de baigneurs profitent de ce dernier week-end où les plages surveillées sont ouvertes à Ottawa.

À partir de lundi, ceux qui désirent se rafraîchir l'esprit en paix devront trouver une solution de rechange.

Cependant, si les plages ferment, ce n'est pas parce que la Ville le souhaite. Mi-août, rime avec le début des classes et la plupart des jeunes employés quittent leur emploi d'été pour l'école, selon le conseiller municipal d'Orléans, Bob Monette.

Les plages resteront toutefois accessibles, mais sans sauveteurs. Les risques de noyades sont alors plus élevés, notamment pour les enfants.

La Société de sauvetage recommande aux parents de toujours se trouver à portée de main des enfants. Pour le directeur général de la société, Raynald Hawkins, il n'y a pas d'âge pour être prudent.

« Ça arrive des fois qu'on ait des noyades quand les plages sont fermées sans la présence de sauveteurs, mais ce qu'on peut comprendre c'est souvent qu'on a été un peu téméraire ou on a surestimé notre capacité à savoir nager », explique le directeur général.

Devant ce problème qui se répète d'année en année, la Société de sauvetage, tout comme la Ville d'Ottawa, cherche une solution pour engager du personnel disponible plus longtemps.

En attendant, il est suggéré de privilégier les piscines et les pataugeoires publiques pour éviter tout risque.

À Ottawa, elles fermeront progressivement à partir de lundi et jusqu'au 30 août. Les familles pourront profiter des jeux d'eau jusqu'à la mi-septembre.

D'après le reportage de Marie-Ève Tremblay

Plus d'articles

Commentaires