Retour

Manifestation à Ottawa lundi pour dénoncer le décret de Trump sur l’immigration

Des Ottaviens se mobilisent pour dénoncer le décret du président américain Donald Trump au sujet de l'immigration. Une manifestation est prévue, lundi, à l'ambassade américaine d'Ottawa.

La mesure interdit l'entrée aux États-Unis de réfugiés et ressortissants provenant de sept pays musulmans : la Libye, la Syrie, l'Iran, l'Irak, le Soudan, le Yémen et la Somalie.

« Nous sommes complètement outrés par la décision exécutive contre les réfugiés et les gens qui viennent des pays musulmans », a expliqué dimanche une porte-parole de l’événement, Elizabeth Bolton.

On leur dit : "non, vous n'êtes pas les bienvenus dans le pays" pour une raison raciste et c’est contre une religion. C’est inacceptable.

Elizabeth Bolton, organisatrice de l'événement

Sous forme de chaîne humaine, le rassemblement doit réunir plusieurs centaines de personnes. Le rendez-vous est donné à midi.

Par ailleurs, le maire d’Ottawa, Jim Watson, a aussi réagi dimanche au décret de Donal Trump.

« Ottawa continuera d'être un phare pour accueillir les réfugiés du monde entier qui échappent à la guerre, à la torture et à la violence. Je suis fier de la réponse de notre ville à la crise en Syrie. Nos portes et cœurs restent ouverts pour aider ces hommes, femmes et enfants à la recherche d'une vie meilleure », a-t-il affirmé.

Les portes restent ouvertes en Ontario

Dimanche, la ministre des Affaires civiques et de l'Immigration de l'Ontario, Laura Albanese, a elle aussi tenu à réitérer « la politique ontarienne de la porte ouverte aux immigrants et réfugiés de tous les pays. »

« Je tiens à souligner que le gouvernement de l'Ontario fera tout en son pouvoir pour que notre province reste une destination sûre pour tous, quelle que soit leur religion, y compris nos frères et soeurs de confession musulmane », a-t-elle déclaré par voie de communiqué.

D'après des chiffres fournis par la province, l'Ontario a accueilli 20 000 réfugiés depuis 2015, dont 16 000 qui ont fui le conflit syrien.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine