Retour

Manifestation devant l'Armée du Salut dans le quartier Vanier

Plusieurs dizaines de personnes opposées au projet de centre d'hébergement de l'Armée du Salut, situé chemin de Montréal dans le quartier Vanier d'Ottawa, ont manifesté mercredi devant le lieu où se déroule une séance d'information de l'organisme.

Les manifestants, membres du groupe SOS Vanier, estiment que leur quartier a déjà son lot de problèmes, de pauvreté et de criminalité. Ils craignent l’arrivée de ce nouveau joueur qui prévoit desservir jusqu’à 350 personnes par jour.

« J’ai l’impression que ça va simplement empirer et que ça va mettre en danger la sécurité de mes enfants, ma famille. Ce n’est pas qu’on ne veut pas vivre dans un quartier gentrifié. On veut juste vivre dans un quartier où c’est équilibré, où les personnes défavorisées ont des services, mais sans pour autant créer un ghetto », a déclaré Philippe Denault, un résident du quartier.

Le centre offrira de l'hébergement d'urgence, mais également des programmes de traitement de la toxicomanie, de formation professionnelle et d'orientation au logement.

Depuis son annonce, en juin, l'opposition contre le projet s'est organisée.

L'Armée du Salut se veut rassurante

Le directeur général du Centre Booth de l'Armée du Salut, Marc Provost, a indiqué que son organisme avait pour mission d'assurer le bien-être des citoyens.

« Lorsque les gens ont accès aux services dont ils ont besoin, on sait qu'ils gardent leur logement, qu'ils ont une vie beaucoup plus stable », a-t-il souligné.

M. Provost a également réitéré que l'organisme n'allait pas abandonner l'aménagement de leur nouvel édifice dans le quartier Vanier.

La journée portes ouvertes de l'Armée du Salut se tient au Centre de conférences et d'événements d'Ottawa, chemin Coventry, de 13 h à 20 h, mercredi.

Le conseiller du quartier Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, opposé au site choisi par l'Armée du Salut, a organisé un service de navettes afin de permettre au plus grand nombre possible de personnes de participer à cette séance d'information.

En juillet dernier, une séance d'information organisée par l'élu municipal avait attiré près de mille personnes, dont une majorité d'opposants.

Avec les informations du journaliste Gilles Taillon

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine