Retour

Manifestation étudiante pour la gratuité scolaire à Ottawa

Les étudiants d'une trentaine de villes canadiennes, notamment à Ottawa, ont manifesté mercredi pour réclamer la gratuité de l'éducation postsecondaire.

Dans la capitale nationale, près de 250 manifestants se sont ainsi rassemblés sur le campus de l'Université d'Ottawa pour marcher jusqu'à la colline du Parlement.

Ils souhaitent que le premier ministre Justin Trudeau fasse de la gratuité scolaire une priorité.

« Trop, c'est trop. La scolarité devrait être accessible à tout le monde. On devrait pouvoir donner à tout le monde une chance de construire un meilleur avenir », croit Gallina Ngakala, étudiante à l'Université St-Paul.

« En Ontario, on paie les frais de scolarité les plus élevés au Canada. Étudier ne devrait pas être aussi compliqué. Pourquoi doit-on avoir une job, des engagements, une vie sociale? C'est dur de tout gérer. On est ici pour dire qu'on paie trop cher », renchérit Geneviève Borris, également étudiante à l'Université St-Paul.

Le vice-président aux communications de la Fédération étudiante de l'Université d'Ottawa, Francesco Caruso, est pour sa part conscient que la gratuité scolaire aurait un coût pour le gouvernement.

« On a un plan à la Fédération », explique-t-il. « On a estimé que la gratuité scolaire coûterait 10 milliards de dollars. Ça a l'air beaucoup, mais ce n'est pas en montant les taxes qu'on y parviendrait, c'est en éliminant les programmes du gouvernement qui ne fonctionnent pas présentement. »

La Fédération canadienne des étudiants et étudiantes veut quant à elle engager une réflexion nationale sur l'enjeu de la gratuité de l'éducation postsecondaire.

Avec les informations de Gilles Taillon

Plus d'articles