Retour

Maniwaki : 2 nouveaux accusés relativement au meurtre de Bret-James Jerome

La Sûreté du Québec (SQ) confirme que deux jeunes hommes ont été arrêtés lundi et accusés mardi relativement au meurtre de Bret-James Jerome. L'incident est survenu en fin de semaine à Maniwaki.

Jay Axel Stevens, 22 ans et Tristan Stevens Gagnon, 19 ans, ont comparu en cour, à Maniwaki. Ils seront de retour devant un juge, le 9 juin prochain.

La SQ ne confirme aucun lien de parenté entre les deux accusés, si ce n'est qu'ils sont tous les deux originaires de la communauté autochtone de Kitigan Zibi.

Depuis le début de l'enquête, trois personnes ont été déférées devant la justice dans le cadre de cette affaire.

Lundi, Amik Mcconini Mitchell avait déjà comparu au palais de justice de Maniwaki pour faire face à une accusation de meurtre prémédité dans ce dossier. Il doit revenir en cour le 14 juillet.

Dimanche, les policiers de la Sûreté du Québec se sont rendus derrière une résidence de la rue Cartier, après avoir reçu plusieurs appels du public.

Ils ont découvert la victime qui gisait inanimée au sol. Son décès a été constaté peu après à l'hôpital.

Bret-James Jerome avait quatre frères et deux sœurs. Selon ses proches, le jeune homme de 18 ans effectuait un retour aux études afin de travailler dans le domaine de la construction.

Les enquêteurs ne disent pas s'il avait déjà rencontré les trois jeunes suspects avant cette funeste fin de semaine.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine