Retour

Marcher pour financer un traitement de la fibrose kystique

Une marche pour financer un nouveau traitement de fibrose kystique avait lieu à Gatineau, samedi.

Le parcours pour un nouveau traitement est sinueux, aux dires du docteur Larry Lands.

La fibrose kystique est la maladie génétique mortelle la plus répandue chez les enfants et les jeunes adultes au Canada. On estime le nombre de gens atteints par la maladie à environ 4000 au pays.

Les recherches pour contrer cette maladie sont l'exemple qu'elles valent la peine d'être faites. En quelques années, l'expérience de vie avec cette maladie est passée de 18 à 50 ans. Voilà pourquoi un jeune enfant, Mélix Gagnon a demandé à tous de marcher.

Mélix Gagnon et Maud Proulx, sa maman. Photo : Radio-Canada

« C'est pour moi! », sourit le jeune garçon.

Sa maman, Maude Proulx, enchaîne : « Il dit que c'est pour lui, c'est vrai c'est pour toi et pour toutes les personnes qui ont la fibrose kystique. »

Mélix rêve d'un traitement prometteur.

Parce que ce qui l'empêche de manger c'est le temps consacrer à ses traitements.

« C'est sûr les médicaments il faut toujours y penser avant de manger, les pompes matin et le soir aussi, le drainage postural matin et soir peuvent durer à peu près 20 minutes aussi », raconte la mère.

Pour l'instant, la médication soulage les symptômes, mais le nouveau traitement agirait sur la cause de la maladie.

En attendant, Fribrose kystique Québec demande à la province un dépistage précoce de la maladie. Un retard de dépistage qui a causé bien des problèmes à Mélix.

Aujourd'hui Mélix va mieux et se réjouit des 35 000 $ amassés en une seule journée pour la marche.

D'après un reportage de Claudine Richard

Plus d'articles

Commentaires