Retour

Marijuana médicale dans les lieux publics : l'Ontario réévaluera sa décision

Une journée après avoir suscité la controverse en permettant aux utilisateurs de la marijuana à des fins médicales de fumer à peu près n'importe où, y compris au travail et dans les restaurants, le gouvernement ontarien indique qu'il va réexaminer sa décision.

C'est ce qu'a affirmé à la presse, jeudi, la ministre associée de la Santé, Dipika Damerla.

Mercredi, on apprenait que le gouvernement libéral avait discrètement exempté, plus tôt cette semaine, les utilisateurs de la marijuana thérapeutique d'une loi interdisant l'usage de cigarettes électroniques partout où les cigarettes régulières sont interdites.

Voici ce que cela signifiait :

  • Les usagers de la marijuana à des fins médicales (qui détiennent une prescription) pouvaient utiliser un vaporisateur ou fumer de la marijuana dans les restaurants, au travail et sur les terrains de jeu des parcs, par exemple.
  • Malgré cette exemption, les propriétaires de restaurants et les employeurs pouvaient bannir la marijuana de leurs établissements.

Volte-face

La ministre associée Damerla affirmait, mercredi, que la mesure visait à faire en sorte que les personnes malades puissent prendre leurs médicaments qu'on leur a prescrits lorsqu'ils en ont besoin.

Jeudi, elle a indiqué que la décision du gouvernement serait passée en revue.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine