Retour

Mathieu Fleury ne tentera pas un saut en politique fédérale

Une dizaine de personnes sont déjà inscrites pour être candidates à la prochaine assemblée d'investiture libérale dans la circonscription fédérale d'Ottawa-Vanier, mais ne cherchez pas le nom de Mathieu Fleury dans la liste, car il n'y est pas. Le conseiller municipal de Rideau-Vanier, à Ottawa, a officiellement annoncé, jeudi matin, qu'il passait son tour.

M. Fleury s'était donné jusqu'au 1er décembre pour prendre une décision à ce sujet. Il a choisi de poursuivre son travail au niveau municipal.

J'aime ce que je fais au municipal. J'aime ce que je fais pour ma communauté.

Mathieu Fleury, conseiller de Rideau-Vanier

« J'ai des dossiers en branle et, pour moi, c'est important de les voir progresser et compléter », souligne le conseiller, citant au passage le dossier du bilinguisme officiel à Ville, des préparatifs d'Ottawa 2017 et du tunnel pour les camions au centre-ville.

10 candidats libéraux

Le désistement du conseiller Fleury ouvre toute grande la porte à, au moins, 10 autres candidats qui ont déjà tous soumis leur nom et leurs papiers, dûment remplis, au parti.

Mercredi soir, au Centre francophone de Vanier, ils se sont tour à tour présentés aux 130 résidents venus assister à une rencontre organisée par l'Association des femmes libérales d'Ottawa-Vanier.

La date de l'assemblée d'investiture dans la circonscription fédérale d'Ottawa-Vanier reste à confirmer.

Le gouvernement fédéral doit annoncer la date de l'élection partielle dans Ottawa-Vanier d'ici le 19 février, selon les règles d'Élections Canada.

La circonscription est vacante depuis la mort du député Mauril Bélanger en août dernier.

Le NPD choisit Taman

De son côté, le Nouveau Parti démocratique (NPD) a confirmé, mardi soir, Émilie Taman en tant que candidate néo-démocrate lors de la prochaine élection partielle dans Ottawa-Vanier.

Mme Taman était candidate pour le NPD aux dernières élections générales dans Ottawa-Vanier, en 2015. Elle avait terminé au deuxième rang, loin derrière le libéral Mauril Bélanger qui avait remporté 57,6 % des voix.

Mme Taman est une procureure du Service des poursuites pénales du Canada. Elle est aussi la fille de Louise Arbour, ex-juge à la Cour suprême du Canada et haut-commissaire aux droits de l'homme aux Nations unies.

Les conservateurs ne sont pas prêts

Le Parti conservateur du Canada n'a pas encore tenu une assemblée d'investiture dans Ottawa-Vanier puisque, pour le moment, personne n'a soumis officiellement sa candidature.

« Nous sommes activement à la recherche de candidats. Nous espérons avoir une assemblée d'investiture prochainement », a indiqué David Piccini, porte-parole du parti et ancien candidat conservateur au dernier scrutin général.

« Plusieurs personnes dans la communauté sont frustrées par ce gouvernement libéral. Nous parlons à plusieurs personnes intéressées à représenter notre parti. »

Le Parti conservateur avait obtenu 19,1 % des voix dans Ottawa-Vanier lors des élections générales du 19 octobre 2015.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un sanglier est coincé sur un lac gelé





Rabais de la semaine