Retour

Mauvaise nouvelle pour Jonathan Pitre au Minnesota

Jonathan Pitre, ce jeune Franco-Ontarien qui souffre d'épidermolyse bulleuse, une maladie de la peau rare et douloureuse, a reçu de mauvaises nouvelles, mardi matin. Son corps a rejeté la greffe de moelle osseuse qu'il a reçue au Minnesota, au début du mois de septembre.

Sa mère, Tina Boileau, en a fait l'annonce sur son compte Facebook, mardi après-midi.

« Les derniers jours ont été extrêmement difficiles », a-t-elle écrit. « Présentement, notre objectif est que Jonathan retrouve le niveau de santé qu'il avait avant l'opération. »

La greffe de moelle osseuse devait améliorer la qualité de vie du jeune homme en permettant à son corps de produire suffisamment de globules blancs pour régénérer sa peau.

Après consultation avec ses médecins, il a été décidé que Jonathan reviendrait au Canada lorsqu'il sera suffisamment rétabli.

« Jonathan et moi sommes d'accord pour aller de l'avant avec une seconde greffe, mais tout dépendra de la facilité avec laquelle son corps se remettra de cette opération-ci », a écrit Tina Boileau.

La famille devra alors faire une autre demande auprès des gouvernements pour financer une deuxième greffe. Et Jonathan devra attendre au moins trois mois avant de subir cette nouvelle opération.

« Nous n'avons pas beaucoup de réponses à nos questions. Chose certaine, nous n'avons pas fait un si long voyage pour tout abandonner! Nos plans ont quelque peu changé, mais notre but demeure le même : donner une chance à Jonathan d'avoir une meilleure vie! » a conclu Mme Boileau dans son message.

Jotnathan Pitre est le premier Canadien à subir ce traitement expérimental aux États-Unis.

Plus d'articles