Retour

Mécontentement des usagers : la STO se dit à l'écoute

La Société de transport de l'Outaouais (STO) dit avoir pris bonne note des commentaires formulés par des usagers à ICI Ottawa-Gatineau lors d'une consultation en ligne, dont les résultats dévoilés cette semaine faisaient état d'insatisfaction chez une majorité de répondants.

Sur les ondes de l'émission Les matins d'ici, Céline Gauthier, responsable des affaires publiques à la STO, a toutefois tenu à rappeler qu'une enquête menée l'an dernier montrait que les usagers accordaient une note de 7 sur 10 à la STO pour la qualité de ses services. Cette note est jugée « très satisfaisante », précise-t-elle.

Mme Gauthier estime que les citoyens sont en général très exigeants envers les sociétés comme la STO.

La détérioration du service et de la fréquence des autobus depuis l'instauration du Rapibus, la longueur du trajet, la ponctualité et le manque de places dans les parc-o-bus sont les principales sources de mécontentement qui ont été relevées dans le cadre de la consultation en ligne de Radio-Canada.

La STO rappelle qu'elle a beaucoup investi dans le Rapibus depuis sa mise en service et que ce réseau a nettement évolué.

Une consultation et des changements importants à Aylmer

Réagissant aux critiques visant le service offert dans le secteur d'Aylmer, Céline Gauthier a d'ailleurs annoncé le lancement imminent d'un processus de consultation et d'information en ligne.

La STO présentera une proposition détaillée, qui doit être adoptée en avril. Elle souhaite entre-temps obtenir l'opinion des citoyens et des usagers sur cette question.

Mme Gauthier ajoute que des « changements majeurs » seront adoptés pour septembre prochain dans le secteur, mais qu'ils devront respecter les ressources budgétaires et le nombre d'autobus disponibles.

« On aimerait bien suivre la cadence de développement de la Ville, mais en même temps, il faut des sous si on veut avoir des chauffeurs, si on veut avoir des véhicules, si on veut ajouter du service sur les routes », précise-t-elle.

La STO doit maximiser ses services tout en respectant un budget déterminé. De nouveaux autobus sont toutefois commandés, ajoute la responsable des affaires publiques.

Plus d'articles

Commentaires