Une centaine d'employés du Centre national des arts à Ottawa ont voté mardi en faveur d'une grève, qu'ils pourraient déclencher dès le 10 avril, avec un préavis de 72 heures.

Il s'agit principalement de placeurs et de préposés de la billetterie, dont la convention collective est échue depuis mars 2015. Ces derniers souhaitent des augmentations de salaire.

« Le CNA persiste à dire qu’il ne dispose pas des ressources financières suffisantes pour offrir à son personnel un régime de rémunération plus équitable. Pourtant, il est en mesure de dépenser plus de 100 millions de dollars pour la rénovation de ses immeubles », a commenté le syndicat qui les représente, l'Alliance de la fonction publique du Canada, par voie de communiqué.

Les deux parties se rencontrent mercredi pour tenter de trouver un terrain d'entente.

Plus d'articles

Commentaires