Retour

Meurtre de Thérèse Gauvreau : « La Ville s'expose à des poursuites », admet le maire

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a reconnu qu'il y avait eu une « défaillance » lors de la gestion de l'appel au 911 passé par un voisin de Thérèse Gauvreau, mercredi dernier. Il a admis que la Ville pourrait s'exposer à des poursuites.

Un délai de 30 minutes s'était écoulé entre l'appel d'urgence et l'arrivée des policiers qui ont découvert le corps sans vie de la dame de 83 ans, dans sa résidence du boulevard de la Cité-des-Jeunes, mercredi.

« Quand on fait des erreurs, on en paie le prix, ça fait partie de la vie municipale », a affirmé le maire au sujet d'éventuelles poursuites contre la Ville, lors d'une entrevue au Téléjournal.

L'enquête criminelle va être importante. La suite du processus administratif, aussi.

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

Une gestion de crise critiquée

Le maire s'est exprimé pour la première fois sur ce dossier, mardi.

« Avant ça pour moi, ce qui était important et ce qui a été fait, c'est que le service de police mette en place cette enquête interne », a-t-il fait valoir.

Maxime Pedneaud-Jobin estime être intervenu au bon moment, avec toutes les informations en main.

« Si les gens qui ont crié au loup avaient posé des questions d'abord, je pense qu'on aurait moins insécurisé la population », a déclaré M. Pedneaud-Jobin, en faisant référence à la conseillère Louise Boudrias. « Aujourd'hui, on a fait ce qu'il y avait à faire; poser des questions et obtenir des réponses. »

La conseillère Louise Boudrias ne regrette aucunement sa sortie publique.

« Nous, on est élus pour être la voix des citoyens et on a parlé au nom des citoyens. Ce ne sont pas trois personnes qui m'ont contactée. Je voulais m'assurer que l'information qu'on était sur le point de donner serait crédible », a expliqué Mme Boudrias.

Les résultats de l'enquête interne de la police de Gatineau seront connus au mois de mai.

D'après les informations de Mathieu Nadon et Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires