Retour

Michel Plouffe plaide coupable d'entrave à la justice

L'ancien directeur général de Développement économique - CLD Gatineau a plaidé coupable à une accusation d'entrave à la justice, jeudi, au palais de justice de Gatineau. Michel Plouffe a admis avoir remis de faux documents à des policiers qui menaient une enquête criminelle.

Un texte d'Olivier Proulx

La Couronne et la défense s'entendent pour qu'il bénéficie d'une absolution. Cependant, la Couronne veut que celle-ci soit conditionnelle à l'exécution de 100 heures de travaux communautaires. Le juge tranchera vendredi.

M. Plouffe, visiblement toujours secoué, a éclaté en sanglot à quelques reprises, lors de son témoignage devant le juge Valmont Beaulieu.

Il a souligné qu'il est sans emploi depuis les événements et que sa vie familiale a souffert. « Cette erreur m'a coûté ma carrière, ma vie professionnelle et ma vie personnelle », a-t-il dit.

Bien qu'il ait décidé de lancer sa propre entreprise, M. Plouffe affirme avoir des difficultés à obtenir du financement seul, en raison de sa réputation. Il soutient que les journalistes n'ont pas été tendres avec lui et qu'ils ont profité de sa présence fréquente dans les médias pour le « passer dans le tordeur ».

Plantation de cannabis

L'histoire remonte au 6 janvier 2013, alors qu'un employé d'Hydro-Québec alerte les policiers de la Sûreté du Québec de la présence d'un compteur trafiqué dans une résidence appartenant à M. Plouffe, route 309, à Val-des-Monts.

Les policiers y découvrent alors une serre de cannabis. M. Plouffe n'a aucun lien avec celle-ci, mais le locataire de l'époque, ne voulant pas être retrouvé par les policiers, exige que l'accusé lui signe un bail en blanc sur lequel il inscrira le nom d'un complice.

M. Plouffe se compromet, craignant que son nom soit divulgué au grand jour et que sa réputation soit ternie. Il est arrêté en février 2016, moment où il admet sa faute aux policiers.

Il est suspendu avec solde pendant cinq mois par Développement économique - CLD Gatineau, avant d'être congédié à la mi-juillet.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine