Retour

Mine Wallingford-Back : la MRC de Papineau renvoie la balle au ministère

Les maires de la MRC de Papineau, en Outaouais, croient qu'il revient au ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles (MERN) du Québec de décider de l'avenir de l'ancienne mine Wallingford-Back. Réunis en conseil, mercredi soir, ils ont adopté à l'unanimité une motion en ce sens.

Ils font valoir que la cavité rocheuse est située sur des terres sous la responsabilité du MERN. Les élus régionaux ajoutent qu'ils n'ont pas les ressources financières nécessaires pour prendre le dossier en main.

« Nous n'avons pas beaucoup d'argent », plaide le préfet de la MRC de Papineau, Paulette Lalande.

Le conseil des maires a dû se pencher sur le futur du site minier désaffecté, situé à Mulgrave-et-Derry, puisque le gouvernement provincial exige qu'il soit sécurisé ou démoli.

Malgré la présence de clôtures, l'ancienne mine a récemment attiré de très nombreux visiteurs. Or, elle n'est pas aménagée à cet effet, ce qui pose certains risques.

Des citoyens souhaitent transformer les lieux en un attrait récréotouristique officiel, en y aménageant, par exemple, un centre d'interprétation géologique.

D'autres s'opposent à ce projet. Ils affirment que les visiteurs violent leur tranquillité, laissent des déchets derrière eux et causent des problèmes de circulation.

Une vingtaine de citoyens ont assisté à la rencontre du conseil des maires de la MRC de Papineau, mercredi.

La Table forêt de la MRC, qui regroupe des élus et des représentants de divers secteurs, dont l'industrie forestière, entend continuer d'étudier les différentes avenues possibles pour sauver l'ancienne mine.

Avec les informations du journaliste Godefroy Macaire Chabi

Plus d'articles