Retour

Mine Wallingford-Back : la MRC rejette tout projet de développement

Le Conseil des maires de la MRC de Papineau a été clair, mercredi : il n'y aura aucun projet de développement à la mine Wallingford-Back de Mulgrave-et-Derry, en Outaouais.

Cette résolution a été adoptée avec l’appui de 19 élus, contre 6 qui s’y sont opposés, selon le maire de Thurso, Benoît Lauzon.

La porte-parole du regroupement Amis de la mine, Chantal Crête, n'a pas assisté à cette réunion, tout comme le reste de sa délégation.

Ils ne croyaient pas que leur présence allait changer quelque chose et s'attendent à ce que la position de la MRC change après les élections municipales l'automne prochain.

Une occasion ratée

Pour le maire de Thurso, la région perd ainsi une belle occasion de développement, alors que la MRC de Papineau figure parmi les plus pauvres au Québec. « On a voté sur quoi [mercredi]? Sur rien », déplore-t-il

On aurait pu écouter les gens qui voulaient faire un développement et, après ça, on aurait pu prendre la décision si on en voulait ou pas.

Benoît Lauzon, maire de Thurso

Il soutient que ce refus était prématuré.

Un site à sécuriser

Par ailleurs, le Conseil des maires de la MRC de Papineau demande au ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles (MERN) du Québec de sécuriser le site de la mine définitivement et d’y interdire l'accès en tout temps.

Malgré la présence de clôtures, l'ancienne mine a récemment attiré de très nombreux visiteurs. Or, elle n'est pas aménagée à cet effet, ce qui pose certains risques.

Des citoyens souhaitaient transformer les lieux en un attrait récréotouristique officiel, en y aménageant, par exemple, un centre d'interprétation géologique.

Plus d'articles