Retour

Mise à jour - La victime d'homicide à Gatineau identifiée

La famille de la jeune femme tuée lundi soir à Gatineau confirme son identité. Il s'agit de Christine Macneil, une Ottavienne de 25 ans, qui travaillait dans un salon d'esthétisme dans l'ouest d'Ottawa.

Ses proches se demandent toujours pourquoi elle se trouvait dans à l'hôtel Sheraton Four Points de Gatineau à ce moment-là.

« Elle était une jeune femme joyeuse, à l'humeur toujours égale », se souvient son père, John Macneil. Lui et la belle-mère de Christine l'avaient vu pour la dernière fois au mois de juillet.

Christine Macneil a été retrouvée par des policiers, blessée par balle dans une chambre d'hôtel, peu après 20 heures.

Des enquêteurs de la police de Gatineau se sont présentés au domicile du père et de la belle-mère de la victime très tôt mardi matin pour leur annoncer la nouvelle.

Les policiers leur ont mentionné que la jeune femme a été déposée à l'hôtel par une voiture noire et qu'ils étaient à la recherche d'un homme. Les autorités refusent aussi de dire si la nuit d'enquête aura permis d'identifier un suspect.

Une autopsie sera pratiquée, mercredi, au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale de Montréal. L'enquête se poursuit.

Toute personne détenant des informations est priée de communiquer avec la police de Gatineau. Il s'agit du premier meurtre sur le territoire de la ville cette année.

Retour à la normale à l'hôtel

Les clients et les employés de l'hôtel Sheraton Four Points de Gatineau peuvent de nouveau circuler librement, après avoir été confinés pendant plusieurs heures. Le périmètre de sécurité a été levé, mardi midi, dans le cadre d'une enquête policière cherchant à faire la lumière sur le premier homicide de l'année à survenir sur le territoire de la ville.

Seul l'étage où s'est déroulé le drame demeure inaccessible. « Des expertises scientifiques menées par le Service de l'identité judiciaire du SPVG, ainsi que par le Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale de Montréal sont toujours en cours », précise la police par voie de communiqué.

Les agents sont intervenus sur les lieux, peu après 20 h lundi, après que des personnes eurent entendu des coups de feu dans l'édifice.

Les policiers ont alors trouvé à un étage une femme inanimée, âgée de 25 ans, blessée par balle. Elle a été conduite à l'hôpital où son décès a été constaté.

« C'est spécial, ce n'est pas très plaisant. On a pu remonter dans nos chambres juste vers 1 h. Donc on manque de sommeil un peu », raconte France Bisson, une cliente de l'hôtel. Elle était présente dans l'établissement au moment de l'incident, mais elle n'a eu les détails que le lendemain.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine