Retour

MISE À JOUR - Trois hommes d’Ottawa plaident coupables à des accusations de terrorisme

Trois hommes d'Ottawa accusés d'activités terroristes, en 2015, ont plaidé coupables devant la Cour de justice de l'Ontario, vendredi.

Selon des documents de cour, les jumeaux Ashton et Carlos Larmond, âgés de 24 ans au moment de leur arrestation, étaient soupçonnés d'avoir comploté pendant une période de cinq mois, entre le 1er août 2014 et le 9 janvier 2015.

Ashton avait été arrêté dans la capitale fédérale. Il était entre autres accusé d'avoir facilité une activité terroriste et d'avoir chargé une personne de se livrer à une activité pour un groupe terroriste.

Il a plaidé coupable au second chef d'inculpation et a écopé d'une peine d'emprisonnement de 17 ans, moins 894 jours pour ce qu'il a déjà purgé.

Il devra également passer 12 mois additionnels au pénitencier pour avoir formulé des menaces de mort alors qu'il était détenu au Centre de détention d'Ottawa-Carleton.

Selon la Couronne, Ashton Larmond était le leader du trio et il tentait d'envoyer des renforts au groupe armé État islamique en Syrie ou de tuer des gens au Canada.

Son frère Carlos avait pour sa part été intercepté à l'aéroport international Pierre-Elliott Trudeau, à Montréal.

Des accusations de participation dans une activité pour un groupe terroriste et de tentative de quitter le Canada pour participer à des activités terroristes à l'étranger pesaient contre lui.

Carlos Larmond a reconnu sa culpabilité pour la seconde accusation et a été condamné à 7 ans de pénitencier, moins 894 jours.

Il devra également purger une peine concurrente de 6 mois pour avoir proféré des menaces de mort.

Le troisième accusé dans cette affaire, Suliman Mohamed, âgé de 21 ans au moment des faits, avait été arrêté après les deux frères.

Il était notamment accusé de conspiration en vue de participer à une activité terroriste avec les jumeaux.

Il a lui aussi reconnu sa culpabilité pour cette accusation. Il devra purger une peine d'emprisonnement de 7 ans, moins 889 jours.

D'après les informations de Jérôme Bergeron et Laurie Fagan

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine