Retour

MISE À JOUR - Un Gatinois de 28 ans est soupçonné de terrorisme

Un mandat d'arrestation a été lancé contre un Gatinois de 28 ans soupçonné de terrorisme.

Des policiers de Montréal ont fait la demande pour ce mandat contre Ismael Habib, ce matin, en Cour fédérale.

Les autorités policières disent avoir des motifs raisonnables de croire que le jeune homme représente une menace à la sécurité nationale.

Ils évoquent la possibilité qu'Ismael Habib commette une infraction de terrorisme.

Le mandat - bien que sérieux - n'est en rien une accusation criminelle.

« Je veux que ce soit clair, actuellement à Montréal il n'est pas accusé de terrorisme », a tenu à préciser la procureure des poursuites criminelles et pénales, Marie-Josée Genest.

« La poursuite a fait la demande en lien avec l'article 810.011 (1) parce qu'on a des craintes que cet individu-là peut-être pourrait [ avoir commis des gestes de terrorisme ]... Mais ce n'est pas un casier judiciaire. »

Arrêté à Gatineau dans un autre dossier

Ismael Habib a été arrêté samedi, à Gatineau, dans un tout autre dossier lié à une histoire de violence familiale.

Il fait face à quatre chefs d'accusation de harcèlement criminel, de menaces de mort, d'emploi d'un document contrefait et de possession d'une pièce d'identité appartenant à un tiers.

Le jeune homme aurait aussi eu en sa possession un outil pour produire de faux documents.

Jeudi, lors de l'enquête pour sa remise en liberté, la couronne a présentée des extraits de la déclaration de la présumée victime aux policiers. Cette dernière indique que l'accusé l'aurait menacé de faire exploser sa voiture, si elle le dénonçait aux autorités.

Les audiences pour sa remise en liberté doivent se poursuivre mardi prochain.

Avec les informations de Claudine Richard, Geneviève Garon et Laurie Trudel

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine