Retour

Mìwàte : une production spirituelle et technologique à la chute des Chaudières

Ottawa 2017 et Moment Factory réchaufferont le cœur des résidents d'Ottawa-Gatineau cet automne avec Mìwàte. La production met en lumière l'histoire de la communauté autochtone de la région, en plein cœur de la chute des Chaudières

Un texte de Joël Fitzgerald

Musique dynamique, panneaux d’interprétation, projections luminaires, odeurs de feu de bois et son des chutes prennent place dans la production Mìwàte. Mìwàte qui signifie « ébloui par la lumière et le feu ». Le spectateur est transporté dans cet ancien lieu sacré et spirituel de la Nation algonquine de Pikwakanagan.

« Ça fait trois ans qu’on travaille sur ce projet et il était très important que l’on rende hommage aux Premières Nations et à la population autochtone », raconte le directeur d’Ottawa 2017, Guy Laflamme. « Pour moi, ça signifie surtout le début d’une réconciliation et c’est merveilleux qu’après près d’un siècle, le public puisse venir voir ce site exceptionnel ».

M. Laflamme tenait à ce que le spectacle mette l’accent sur la géologie et les particularités du site de la chute des Chaudières, tout en éduquant la communauté à l’histoire et à la richesse des peuples autochtones de la région.

Un partenariat important

Près de 75 % de l’équipement utilisé dans Mìwàte provient de la production multimédia et interactive Kontinuum, offerte cet été dans la station Lyon du futur train léger d'Ottawa.

« On avait déjà prévu tout l’équipement qui devait être utilisé pour l’illumination des chutes », explique le directeur de création de Moment Factory, Alexandre Lupien. « Le défi a surtout été de mettre en valeur le côté naturel du site et d’oublier la présence du barrage, car on veut vraiment intégrer le public à son environnement ».

Des artistes de la communauté de Pikwakanagan ont pris part à la création du projet. Ils ont participé à la conception de la trame musicale du spectacle. D’autres membres de la communauté ont, quant à eux, agi à titre de consultants afin que l’ambiance sur le site de la chute des Chaudières reflète leur culture.

Fier de sa « dernière grande production », Guy Laflamme affirme que ce projet est l’un des plus imposants qu’Ottawa 2017 ait créé. Il espère que cette production servira d’incubateur pour de futurs projets à la chute des Chaudières

La production multimédia Mìwàte est présentée gratuitement sur la chute des Chaudières, 3 rue Booth à Ottawa, du 6 octobre au 22 octobre 2017 de 19 h à 22 h et du 23 octobre au 5 novembre de 18 h 30 à 22 h.

Plus d'articles

Commentaires