Retour

Mort de Mauril Bélanger : la communauté acadienne en deuil

La mort du député libéral d'Ottawa-Vanier, Mauril Bélanger, attriste plusieurs membres des communautés francophones partout au Canada, dont ceux de la communauté acadienne.

« L'Acadie perd un ami », a déclaré le président de la Société nationale de l'Acadie (SNA), René Cormier, par voie de communiqué.

« En plus de son travail pour l'épanouissement des communautés acadiennes et francophones, M. Bélanger avait à cœur la promotion d'une société équitable et juste pour toutes et pour tous », a-t-il poursuivi.

Jean-Guy Rioux, ancien président de la Fédération des communautés francophones et acadiennes, a travaillé aux côtés de Mauril Bélanger pendant plusieurs années. Selon lui, la perte de ce militant franco-ontarien laisse un grand vide pour la francophonie au pays.

Il garde le souvenir d'un homme qui connaissait la francophonie canadienne et lui était entièrement dévoué. « C'était un politicien qui s'occupait très bien de ses dossiers, qui avait une oreille attentive à toutes nos demandes, qui connaissait très bien nos communautés et qui connaissait aussi très bien ce que c'était que de vivre en situation minoritaire », a affirmé Jean-Guy Rioux.

Une vision que partage l'ex-présidente de la Société de l'Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB), Jean d'Arc Gaudet.

« C'était un homme engagé. Il avait toujours sa porte ouverte, et surtout lorsque ça touchait les minorités francophones, on voyait qu'il y avait une fibre chez lui d'engagement par rapport à toute la question de la francophonie », a-t-elle évoqué.

Pour René Légère, directeur général du Centre culturel Aberdeen et ex-président de la Société nationale de l'Acadie (SNA), Mauril Bélanger était un grand stratège tout en étant une personne rassurante.

Soutien de la communauté francophone de T.-N.-L.

La communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador se souvient également de Mauril Bélanger. Ce dernier avait été particulièrement actif dans le dossier de la gouvernance des écoles francophone de cette province.

Pour l'ex-conseillère scolaire francophone provinciale de Terre-Neuve-et-Labrador, Pearl Lee, Mauril Bélanger a eu un impact significatif pour la scolarisation en français à Terre-Neuve-et-Labrador.

« Il nous a aidés énormément, car depuis son appui, on a eu notre propre gestion. Et depuis ce temps-là, ça va beaucoup mieux dans nos écoles. [...] C'est une personne qui est beaucoup venue en soutien aux francophones à plusieurs reprises. C'est un gros morceau qu'on perd au Canada », a-t-elle mentionné.

Le député libéral d'Ottawa-Vanier, Mauril Bélanger, est mort après un court combat contre la sclérose latérale amyotrophique (SLA), aussi appelée maladie de Lou Gehrig.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine