Retour

Mosaïcultures et Place des peuples : le maire de Gatineau maintient ses positions

Maxime Pedneaud-Jobin persiste et signe: le projet des Mosaïcultures est le seul pour Gatineau dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire de la Confédération canadienne, en 2017.

Le maire de Gatineau a réagi, mercredi, aux propos de la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, selon qui une décision imminente est attendue dans le dossier des Mosaïcultures.

M. Pedneaud-Jobin précise que sa position est celle du comité du 150e, lequel doit se réunir jeudi. Selon lui, la Ville doit offrir un projet spectaculaire l'an prochain pour que Gatineau soit sur la carte.

La semaine dernière, Radio-Canada révélait que des élus gatinois tentaient de faire débloquer le dossier de la Place des festivals, soit ce qui reste du projet Destination Gatineau pour aménager le parc Jacques-Cartier et attirer des événements d'envergure.

Le dossier est entre les mains du député fédéral d'Argenteuil-La-Petite-Nation, Stéphane Lauzon, et ce sans que le maire de Gatineau ait été mis au courant.

Le député Lauzon estime qu'il faut plus d'un projet à Gatineau pour les célébrations de 2017. Il parle ainsi de 11 projets partout dans sa circonscription, dont certains à Gatineau, qu'il a soumis à la ministre du Patrimoine canadien.

Au cabinet du maire de Gatineau, on affirme que seuls les Mosaïcultures et le fonds de 300 000 $ pour soutenir des initiatives provenant de la collectivité sont parmi les priorités de la Ville.

Tourisme Outaouais et Place des peuples

Le maire a également réagi succinctement à l'appui de Tourisme Outaouais envers le projet du constructeur Brigil d'ériger des tours de 35 et de 55 étages, devant le Musée canadien de l'histoire.

Il estime que ce soutien ne change rien au dossier et que les discussions avec le promoteur suivent leur cours.

Avec les informations du journaliste Michel-Denis Potvin

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards