Retour

Négociations rompues entre la Ville de Gatineau et ses pompiers

Le Syndicat des pompiers de Gatineau a quitté la table des négociations cette semaine, après cinq rencontres avec son employeur, la Ville.

Le président du syndicat, Stéphane Noel, juge que l'offre patronale manquait de sérieux.

Selon le président du syndicat, la Ville s'attaquerait au budget des heures supplémentaires, aux congés et aux régimes de retraite.

Il affirme qu'il ignore si les élus municipaux sont tenus informés des discussions à la table des négociations.

« C'est difficile d'évaluer la position de l'employeur, surtout de me faire dire qu'ils n'ont pas l'intérêt à revoir s'il n'y a pas capacité de bonifier », ajoute-t-il.

La convention collective des pompiers est échue depuis près de 5 mois. Lors des dernières négociations, en 2008, il avait fallu 2 ans et demi pour que les parties s'entendent.

La Ville de Gatineau a refusé de commenter les pourparlers pour le moment et souligne qu'elle le fera la semaine prochaine.

Plus d'articles

Commentaires