Retour

Nez rouge recrute Daniel Séguin comme ambassadeur de sa campagne en Outaouais

C'est l'ex-animateur radiophonique Daniel Séguin qui agira à titre de premier ambassadeur en 2017 du service de raccompagnements du temps des fêtes Opération Nez rouge en Outaouais.

Daniel Séguin a été condamné à 90 jours de prison en juin, pour avoir conduit avec les facultés affaiblies et avoir fait une victime qui a subi des lésions corporelles il y a sept ans.

M. Séguin a purgé le sixième de sa peine, soit 15 jours, étalés sur 7 fins de semaine.

Un gars beaucoup plus averti

Daniel Séguin affirme avoir accepté le rôle d'ambassadeur pour Nez rouge après mûre réflexion.

« Pour moi, y revenir était terriblement difficile, je voulais mettre ça un petit peu derrière moi », a expliqué M. Séguin, qui ajoute vouloir donner quelque chose à la communauté.

M. Séguin dit être un « gars plus averti maintenant » en raison de son expérience, et que cela fait de lui « un acteur important qui sait de quoi il parle ».

Il souligne que l'on parle beaucoup des conséquences légales de la conduite avec les facultés affaiblies, comme la perte du permis de conduire, des dangers de blessures pour autrui, mais pas beaucoup des conséquences sociales pour le conducteur. Dans son cas, M. Séguin affirme que ces conséquences sont lourdes à porter.

« Ça a un impact social important sur une vie de famille, première des choses, parce que j'ai des enfants », a-t-il dit. « Ça a un impact majeur sur le travail que j'avais à faire, parce que la majorité du temps, je suis à Montréal. Ça veut dire une réorganisation complète de la vie, ça veut dire aussi la fin d'un couple. Ce n'est pas nécessairement évident, je peux vous le dire. »

Le président du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) en Outaouais, Michel Letang, abonde dans le même sens. Selon son organisme, qui dirige la campagne, Daniel Séguin est l'une des meilleures personnes pour parler au nom de Nez rouge.

M. Letang explique avoir choisi Daniel Séguin, qu'il connait depuis longtemps, parce que l'organisme veut envoyer un « message fort » afin de promouvoir la conduite sans alcool.

L'an dernier, Opération Nez rouge en Outaouais a connu une légère baisse de raccompagnements effectués, alors que la campagne avait été la plus longue.

Avec les informations de la journaliste Florence Ngué-No

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine