Retour

Nid d’oiseaux au Bluesfest : le temps presse, disent les organisateurs

Les organisateurs du Bluesfest espèrent que les œufs des pluviers kildirs qui ont élu domicile sur le site du festival auront éclos au cours des prochaines heures, faute de quoi l'installation de la grande scène — qui doit commencer mardi — sera compromise. L'ouverture de l'événement ne serait toutefois pas retardée.

« Si on ne peut pas installer nos infrastructures demain [mardi] nous prendrons du retard, ce qui aurait un effet boule de neige sur le reste de la mise en place », a confirmé le directeur général du Bluesfest, Mark Monahan, lors d’un point de presse, lundi avant-midi.

Même s’il reconnaît que « tout ce qui perturbe notre horaire a un effet majeur » sur l’organisation du festival, M. Monahan est persuadé que toute cette saga n’aura pas d’impact sur la date d’ouverture du Bluesfest, prévue le 5 juillet prochain.

« Nous devrons peut-être modifier notre horaire de mise en place, chose que nous avons déjà faite dans le passé », a-t-il précisé.

Même s’il est relativement commun au pays, le pluvier kildir est une espèce protégée en vertu de la Loi sur la Convention concernant les oiseaux migrateurs. Le Bluesfest est donc en discussion avec Environnement Canada afin de déplacer les œufs à un endroit plus sécuritaire à une cinquantaine de mètres de l’emplacement actuel.

Les œufs pourraient également être pris en charge par un organisme de conservation de la faune pour qu’ils soient incubés artificiellement, une option « préférable », selon M. Monahan, qui rappelle qu’il y aura énormément d’activité dans le secteur.

En attendant le verdict du gouvernement fédéral, la Commission de la capitale nationale a décidé de prendre le couple d’oiseaux et leur progéniture sous son aile en payant pour une surveillance du nid 24 heures sur 24.

Selon les services de la faune du gouvernement fédéral, la population de pluviers kildirs a connu une diminution d’au moins 50 % depuis les années 1970 au Canada, mais la cause exacte de ce déclin demeure méconnue.

Avec les informations de Gilles Taillon

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les régimes: 10 mythes tenaces