Retour

Nouvel appel à la prudence sur les cours d'eau

La Commission de la capitale nationale (CCN) demande au public d'éviter de s'approcher des berges des rivières Outaouais et Gatineau, parce que la glace est mince et elle pourrait céder.

Un homme a perdu la vie, dimanche, dans l'eau glacée d'un lac à Inverary, à plus d'une centaine de kilomètres au sud d'Ottawa. Il circulait sur le lac, à bord d'un petit tracteur, quand la glace a cédé sous son poids.

Un autre homme qui l'accompagnait sur son propre véhicule a tenté de le sauver, sans succès. Il est tombé à l'eau, mais a réussi à sortir par ses propres moyens.

Fermeture de routes et de sentiers

La CCN a dû fermer plusieurs sentiers à Gatineau, puisqu'ils sont submergés d'eau. Des barrières et des rubans jaunes ont été installés aux endroits dangereux.

Du côté de la rive ontarienne de la rivière des Outaouais, certaines routes sont fermées.

Dans la municipalité de Lefaivre, le pont de glace qui relie en hiver l'Ontario à Montebello, au Québec, n'est toujours pas praticable. Le pont pour accéder aux îles Pétrie est aussi fermé, parce que les sentiers sont inondés.

Les inondations mineures des dernières semaines et les températures fluctuantes ont ralenti le processus de gel de la rivière.

Pêche blanche : la prudence est de mise

Le niveau élevé de l'eau complique le début de la pêche sur glace, selon le propriétaire de la pourvoirie de Masson-Angers, Brian Nixon. Ce dernier invite les pêcheurs à la prudence, parce que plusieurs chemins de glace sont endommagés.

La saison de pêche sur glace est en retard d'une dizaine de jours, selon M. Nixon.

D'après les informations de Laurie Trudel et d'Andréanne Apablaza

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un chiot décide de se rafraîchir... dans le réfrigérateur





Rabais de la semaine