Retour

Nouvel emplacement pour Guertin : « On ne perdra plus nos Olympiques », promet le maire

Le maire de Gatineau ne cache pas sa satisfaction de voir qu'une nouvelle étape a été franchie dans le dossier du futur aréna municipal. Il a notamment tenu à souligner tous les avantages que pouvait représenter l'emplacement choisi à la place de la Cité.

Maxime Pedneaud-Jobin cite notamment le fait que le site était disponible depuis de nombreuses années et que plusieurs institutions sont situées dans le secteur, ce qui permettra de créer une synergie au bénéfice des Olympiques et de Vision Multisports Outaouais (VMSO).

« D'autre part, le site actuel de Guertin [...] n'a pas fait de revitalisation du centre-ville, quatre glaces n'en feront pas plus », estime-t-il. « Ce que cela prend, c'est ce que l'on dépose [mardi]. »

M. Pedneaud-Jobin minimise les réticences quant à la question du stationnement. Selon lui, il existe des solutions dans les alentours, qui peuvent s'avérer complémentaires.

« On veut investir beaucoup pour que le partage des stationnements existants soit beaucoup plus efficace. Quand on fait cela, on s'aperçoit que le manque est moins grand que l'on pense et le projet va venir avec de nouveaux stationnements », précise-t-il.

Des partenaires satisfaits

Le président de VMSO, Alain Sanscartier, est lui aussi d'avis que l'emplacement présente un potentiel important. Il croit lui également dans les possibilités en matière de synergie que peut engendrer l'emplacement.

« Pour nous l'organisme, c'est on ne peut plus clair que le site de la Cité [...] nous amène à être encore plus visionnaire », estime-t-il.

À cela s'ajoute le fait que l'emplacement est à proximité d'un bassin potentiel de spectateurs pour les matchs de hockey des Olympiques de Gatineau.

Les sports amateurs pas oubliés

La proposition de la Ville et de l'administration municipale a prévu trois glaces communautaires, qui figurent sur les plans.

Mais il faut quand même savoir que le conseil municipal ne s'est pas encore prononcé sur la question de leur nombre précis, puisque le montage financier n'est pas finalisé.

Qu'à cela ne tienne, le président de Hockey Outaouais se réjouit du fait que le projet aille de l'avant et qu'une place ait été prévue pour les activités communautaires.

« On sait comment nos patinoires dans le secteur de Gatineau sont désuètes », rappelle Mario Lemery. « Les associations sont obligées de louer de la glace à Thurso, jusqu'à Papineauville même, Val-des-Monts, Masham... Il n'y a pas assez de glaces avec le nombre de patinoires comme c'est là. »

S'il pressent que certaines infrastructures vieillissantes ne seront pas rénovées ou remplacées, il croit que la construction d'un tout nouvel équipement permettra d'éviter de compenser les arénas qui doivent parfois fermer en hiver, à cause de problèmes techniques.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine