Retour

Nouvelle école de la CSD : terrain idéal ?

Les citoyens devaient pouvoir s'exprimer jeudi soir sur la construction d'une nouvelle école près de l'aéroport de Gatineau, mais la consultation a été annulée. Selon la Ville de Gatineau, le terrain choisi par la Commission scolaire des Draveurs (CSD) est loin d'être idéal, ce qui pourrait retarder tout le projet.

Aux dires du président de la CSD, Claude Beaulieu, la consultation n'est que partie remise. « La Ville nous a dit qu'il y avait des informations complémentaires qu'ils n'ont pas pu obtenir à temps vu que c'est un zonage industriel qui va être changé pour un zonage institutionnel », raconte M. Beaulieu.

De son côté, le Service de sécurité incendie de Gatineau doit d'abord procéder à une évaluation des risques. Une évaluation qui vise particulièrement une usine adjacente au terrain convoité par la CSD, de quoi inquiéter certains parents, dont le président du Conseil d'établissement de l'École du Bois-Joli, Christian Plouffe.

Si l'évaluation de la Ville de Gatineau révèle que ce terrain comporte trop de risques pour la sécurité des enfants, la Commission scolaire des Draveurs devra recommencer le processus afin de trouver un espace plus sécuritaire pour la future école.

Il faudra toutefois faire vite, puisque l'échéancier est serré. L'école primaire doit accueillir ses premiers élèves en septembre 2017, rappelle le président du Conseil d'établissement de l'École du Bois-Joli.

« J'ai eu des échos à me demander si la consultation publique est un peu bidon », soutient M. Plouffe. « Dans le fond, si la Commission scolaire prend une décision, ils ne vont certainement pas écouter les parents, mais c'est certain qu'il commence à manquer de terrain. »

La CSD a l'intention de tenir une consultation publique d'ici la fin de l'année.

Selon un reportage de la journaliste Andréanne Apablaza

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine