Retour

Numéro retiré aux Olivier : « c’est le temps de se remettre en question », dit Jean-Denis Scott

À la veille du Gala Les Olivier, la controverse ne retombe pas autour du retrait d'un numéro sur le thème de la liberté d'expression, préparé par les humoristes Guy Nantel et Mike Ward. L'humoriste gatinois Jean-Denis Scott se dit carrément révolté par la situation.

Ce dernier est lui-même en lice dans la catégorie « capsule ou sketch humoristique à la radio » avec son segment Raconte-moi l'actualité, qui est diffusé sur les ondes de ICI Radio-Canada Ottawa-Gatineau.

Il estime que le comble de l'absurde a été atteint avec cette polémique, parce que l'industrie de l'humour s'est « rendu compte que ce sont des avocats et des agents d'assurance qui décident des blagues qui doivent ou ne doivent pas passer dans un numéro sur la liberté d'expression. »

Jean-Denis Scott dit qu'il a eu la chance dans sa carrière d'humoriste de ne pas avoir à soumettre ses textes à une tierce personne pour les faire valider. Il comprend que des artistes ayant eu à vivre cela puissent éprouver une certaine irritation.

« Je me sens un peu mal de commenter tout ça. N'étant pas dans le circuit habituel de l'humour, je n'ai pas été exposé aux mêmes frustrations que les Louis Morissette qui font des Bye bye et qui dit "j'aurais aimé vous présenter le Bye bye qu'on avait originellement présenté" », souligne-t-il.

Le Gatinois, qui est en compétition avec La soirée est encore jeune, La zone Morency et Parasol et Gobelets, se rendra en famille au gala qui sera diffusé à l'antenne d'ICI Radio-Canada Télé.

Il ne sait pas cependant comment il agira. Certains participants ont prévu d'arriver en retard, d'autres se présenteront avec un bâillon ou un morceau de ruban adhésif sur la bouche.

Plus d'articles

Commentaires