Retour

Offensive d'Ottawa contre la drogue au volant

Le gouvernement fédéral lance, mardi, la campagne de sensibilisation « Ne conduis pas gelé » pour dissuader les Canadiens, particulièrement les jeunes conducteurs, de conduire sous l'effet de la drogue.

Alors que la drogue est souvent en cause dans les accidents mortels au pays, Ottawa souhaite ainsi modifier l'opinion publique sur la question.

Des publicités seront bientôt diffusées à la télévision, au cinéma, sur les réseaux sociaux et dans les espaces publics. Le gouvernement investit  3 millions de dollars dans cette offensive publicitaire.

« La drogue n'a jamais sa place derrière un volant, voilà le message qui doit circuler », souligne Mario Harel, président de l'Association canadienne des chefs de police, et directeur du Service de police de la Ville de Gatineau  (SPVG) , qui collabore avec la Sécurité publique pour mieux renseigner la population au sujet de ce dossier.

Le gouvernement n'a pas chiffré les objectifs de sa nouvelle campagne, mais espère la plus grande réduction possible du nombre d'accidents de la route liés à la consommation de drogue.

Interrogé en conférence de presse sur l'influence qu'aura la légalisation de la marijuana à partir de juillet 2018 sur cette question, le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Ralph Goodale, s'est montré optimiste. Il estime que le système actuel a montré ses limites et que la légalisation permettra de diminuer la consommation chez les jeunes tout en réduisant les profits qu'en tire le crime organisé.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine