Retour

Opération policière à Gatineau : trois mineurs arrêtés

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) poursuit son enquête après la vaste opération déclenchée vendredi à l'intersection du boulevard Saint-René Ouest et de la rue Gauthier. Trois mineurs ont été arrêtés, après qu'un automobiliste ait signalé la possible présence d'une arme à feu.

Selon les informations reçues par les policiers, un suspect aurait alors été observé dans une fenêtre au deuxième étage d'un immeuble de la rue Gauthier, avec ce qui serait le canon d'une arme à feu.

L'automobiliste et son enfant qui se trouvait sur la banquette arrière n'ont pas été blessés. Étant donné la présence possible d'une arme à feu, un périmètre a été érigé peu après 15 h 30 et levé vers 18 h.

Quand on nous a dit qu'il y avait des coups de feu, c'est là qu'on s'est un peu plus mis à paniquer.

Vanessa Danis-Roy, résidente du quartier

Le SPVG a procédé à l'arrestation de trois suspects, tous d'âge mineur. Ces derniers se trouvaient à l'intérieur de l'immeuble de la rue Gauthier.

Les suspects ont collaboré et n'ont offert aucune résistance. Les trois jeunes hommes ont été conduits au poste de police et seront rencontrés par les enquêteurs. Certains éléments de preuve ont été retrouvés sur les lieux.

Des résidents ébranlés

Lors du déploiement policier, la direction de l'École de l'Odyssée, qui se trouve à proximité, a été avisée de garder les élèves à l'intérieur.

Des enseignantes et des membres du personnel ont confirmé à Radio-Canada que des mesures de confinement ont été imposées pendant environ deux heures. Par la suite, les parents ont été en mesure de récupérer leurs enfants de façon sécuritaire en passant par une autre rue, à l'arrière de l'école.

Certains résidents se sont dit encore sous le choc au lendemain de l'opération policière menée dans le quartier.

Les trois jeunes hommes ont été conduits au poste de police et seront rencontrés par les enquêteurs. Certains éléments de preuve ont été retrouvés sur les lieux.

Le Service de Police de la Ville de Gatineau

« J'ai vu un policier qui est venu dans ma cour avec un fusil pointé, c'est là que j'ai eu peur, je me suis dit on va aller dans la cave, on va aller se cacher », raconte Vanessa Danis-Roy.

Cette dernière affirme que sa maison a été touchée par un projectile. La fenêtre craquelée de sa porte d'entrée en témoigne. Une autre voisine a dû demander aux policiers d'escorter sa fille de 13 ans à l'extérieur de l'édifice à appartements dans lequel se trouvait le principal suspect.

« J'étais inquiète, mais pas peur, je me demandais ce qui se passait parce que ma fille était à l'intérieur, mais à part ça non », soutient Stéphanie Leblanc .

Pour plusieurs résidents du secteur, l'ampleur de l'opération policière était justifiée, d'autant plus que l'École de l'Odyssée se trouve à quelques pas. Le périmètre de sécurité a toutefois causé des désagréments pour certains.

Deux personnes affirment avoir déposé des plaintes officielles auprès du Service de police, qui refuse pour l'instant de confirmer les informations de différents témoignages.

D'après le reportage d'Estelle Côté-Sroka

Plus d'articles

Vidéo du jour


Trop mignons ces animaux qui font dodo





Rabais de la semaine