Retour

Orlando : les politiciens ouvertement homosexuels réagissent

Le carnage dans un club gai d'Orlando consterne et désole les politiciens canadiens, en particulier ceux qui sont ouvertement homosexuels. Ils sont des dizaines à réagir et à dénoncer ce qui est la pire tuerie des États-Unis.

Cinquante personnes ont été tuées lors d'une fusillade dans une discothèque gaie à Orlando, en Floride. Les autorités ont confirmé qu'il s'agit d'un « acte de terrorisme intérieur ».

La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, a été une des premières à dénoncer la fusillade. « Je suis bouleversée et j'ai le cœur brisé en apprenant la nouvelle d'attaque terroriste à Orlando », explique la première ministre.

Le député fédéral libéral Rob Oliphant, de la circonscription de Don Valley-Ouest, à Toronto, a lui aussi été choqué par les événements.

L'auteur de la fusillade a été identifié par les autorités comme étant Omar Mateen, un citoyen américain musulman d'origine afghane dans la vingtaine.

Craignant des représailles contre la communauté musulmane, les autorités ont permis à un imam local d'intervenir pendant une conférence de presse. Le député Rob Oliphant a d'ailleurs voulu rappeler qu'il a été élu par la plus grande communauté musulmane au Canada.

Le chef intérimaire du Parti Québécois a également voulu se montrer solidaire avec les Américains.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine