À moins de deux semaines des célébrations du 150e anniversaire de la Confédération, le comité organisateur d'Ottawa 2017 soutient que ses activités attirent beaucoup de personnes, même si les billets de certains événements se vendent à quelques centaines de dollars

Sous le soleil, dimanche matin, des dizaines de personnes profitaient des activités gratuites de Canada 150 dans le marché By. Ils déambulaient dans les installations du Village de l’inspiration, qui met en vedette les attraits des provinces et territoires du Canada.

« C’est très agréable de se promener, il n’y a pas de circulation. Il y a de la musique. C’est beau et c’est agréable », a commenté Martine Bégin.

« On a bien aimé les activités gratuites pour les enfants, il y a toujours quelque chose pour eux », s’est pour sa part réjouie Ariane Casey.

À quelques kilomètres du centre-ville, l’aéroport Rockliffe était l’hôte d’une activité plus chère. Les moteurs des voitures vrombissaient sur la piste lors du Red Bull Global Rallycross. Pour assister à l’événement, des gens ont dû débourser jusqu’à 5000 $.

« Ça a coûté 75 $, j’ai acheté les billets aujourd’hui. Hier, ça a été 55 $. Mais avec le petit bonhomme, ça vaut la peine d’aller voir un beau spectacle », a dit Patrick Boileau, accompagné de son fils.

Malgré tout, l’équipe du Red Bull Global Rallycross a été impressionnée par la réponse des gens à Ottawa. C’était la première fois que l’événement était présenté à l’extérieur des États-Unis.

« La rapidité à laquelle les billets se sont vendus en prévente était supérieure à ce qu’on retrouve ailleurs aux États-Unis. C’est de bon augure pour ramener l’événement au-delà de 2017 », a affirmé Guy Laflamme, directeur général du bureau d'Ottawa 2017.

Un but commercial

L’organisme Ottawa 2017 assure avoir réussi son pari et défend sa programmation. M. Laflamme explique qu’il gère un organisme privé à but commercial.

« On a développé une programmation, où la très grande majorité des événements, où 85 % des événements sont gratuits, alors que certains des événements devaient avoir une tarification », a-t-il dit.

Il affirme qu’Ottawa 2017 a insufflé une dose de dynamisme à la Ville et les gens à qui il parle lui font souvent la remarque.

M. Laflamme fait également savoir que les activités d’Ottawa 2017 ont des retombées majeures sur la Ville. Ottawa 2017 prévoit accueillir environ 1,7 million de visiteurs de plus dans la région de plus que l’an dernier.

D’après un reportage d’Estelle Côté-Sroka

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine