Retour

Ottawa bannit les pipes à eau des espaces publics

Le conseil municipal de la Ville d'Ottawa a voté, mercredi, pour l'interdiction des pipes à eau dans les lieux publics. Ce règlement entrera en vigueur le 1er décembre, mais il ne sera appliqué qu'à partir du 3 avril 2017.

Santé publique Ottawa estime que l'utilisation des pipes à eau (appelées aussi narguilé, chicha ou houka) expose le public, notamment les plus jeunes, aux risques de la fumée secondaire.

La Société canadienne du cancer applaudit elle aussi la décision. L'organisme souligne que d'autres municipalités de la région de Toronto, le Québec et les quatre provinces de l'Atlantique en ont déjà fait de même.

Le maire d'Ottawa, Jim Watson, s'est opposé à toute exemption pour les bars à chicha. Certains élus ont estimé que les propriétaires avaient déjà eu sept mois pour s'adapter.

Toutefois, les principaux concernés croient qu'une telle interdiction sera dévastatrice pour leurs affaires.

Sami Jahani, propriétaire de VIP Shisha, un établissement de la rue Preston, craint de faire faillite.

« Beaucoup de mes confrères ne veulent pas aller dans un bar; ils ne consomment pas d'alcool. Mais ils fument la chicha. Cela fait partie de notre culture [trad. libre] », souligne-t-il.

Avec des informations de CBC et de Gilles Taillon

Plus d'articles

Commentaires