Retour

Ottawa envisage d'installer des radars photo dans les zones scolaires

Si le conseil municipal donne son aval, la Ville d'Ottawa mettra les radars photo à l'essai dans les zones scolaires, afin de dissuader les chauffards.

Le Comité des transports de la Ville d'Ottawa a donné son aval, mercredi, à une motion - appuyée par le maire Jim Watson - afin de demander à l'Ontario l'autorisation de mener à bien un projet pilote.

S'il est adopté au conseil municipal et qu'il obtient le feu vert de la province, le projet serait d'une durée de deux ans.

De plus, les fonds générés seraient réservés aux programmes de sécurité routière, et non aux recettes générales de la Ville, précise le maire Watson, dans une lettre envoyée aux conseillers.

« Je crois qu'il s'agit d'un bon pas en avant pour ceux et celles qui hésitent à déployer à grande échelle des radars photographiques dans des rues où ils ne sont pas justifiés », écrit le maire dans la missive.

Selon Jim Watson, cette stratégie permettrait d'améliorer la sécurité routière près des écoles.

Il s'agit d'une volte-face pour le maire, puisqu'en mars dernier, il s'était montré contre l'idée d'implanter un système de radars photo dans la ville, sans toutefois qu'il soit question d'en installer dans des secteurs précis, comme les zones scolaires.

Certains conseillers auraient aimé voir ce projet pilote aller plus loin. Ainsi, David Chernushenko et Riley Brockington auraient préféré qu'on ne limite pas le projet aux zones scolaires et qu'on l'étende, par exemple, aux zones considérées dangereuses.

Ils ont malgré tout appuyé la motion.

Avec les informations du journaliste Stéphane Leclerc

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine