Retour

Ottawa garde le cap sur l'éclairage DEL, malgré des avertissements en matière de santé

La Ville d'Ottawa commence graduellement à installer quelque 58 000 lampadaires DEL sur son territoire, malgré une récente mise en garde qui a amené certaines villes américaines à repenser leur stratégie écoénergétique.

En octobre 2015, la Municipalité a conclu un partenariat avec Énergie Ottawa, une filiale d'Hydro Ottawa, pour convertir son réseau d'éclairage de rue traditionnel à l'éclairage à diodes électroluminescentes (DEL) sur une période de quatre ans.

Toutefois, cet été, l'American Medical Association a publié un rapport affirmant que certaines lumières DEL à haute intensité peuvent causer des inconforts et qu'un éclairage plus fort est associé aux problèmes de sommeil, à l'obésité et à des difficultés de fonctionnement.

Selon Robert Dick, professeur de physique à l'Université d'Ottawa, les ampoules DEL contiennent de la lumière bleue, un type de lumière qui peut bouleverser le rythme circadien chez l'être humain.

« Il n'y a pas de gagnants dans ça [le recours à l'éclairage DEL] », estime-t-il.

La Ville soutient de son côté que ces nouveaux lampadaires DEL présentent un lot de bienfaits, notamment une réduction des frais d'entretien ainsi qu'une visibilité accrue la nuit pour les piétons, les cyclistes et les automobilistes.

D'après CBC

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque