Retour

Ottawa : le projet de RendezVous LeBreton dévoilé

PRIMEUR- RendezVous LeBreton compte bâtir un centre urbain animé et construire cinq nouveaux quartiers municipaux sur les plaines, si son projet est retenu par la Commission de la capitale nationale (CCN).

C'est ce que devrait proposer, entre autres, le groupe soutenu par le propriétaire des Sénateurs d'Ottawa, Eugene Melnyk, lors des consultations publiques qui commencent à 16 h aujourd'hui. Les quatre parcelles de terrain à développer et offertes par la CCN seraient exploitées.

Le projet est décrit comme étant orienté vers le transport en commun, intégrant entièrement l'une des stations du train léger et en protégeant les accès pour les piétons

Selon des sources près du dossier, le groupe souhaiterait également miser sur une bibliothèque de renommée mondiale et sur le train léger sur rail au cœur de son projet.

La proposition de 2500 pages du groupe RendezVous LeBreton (RVL) comprend un aréna du calibre de la LNH, qui deviendrait le nouveau domicile des Sénateurs d'Ottawa.

La firme d'architecte Rosetti, de Détroit, la même qui a construit l'aréna actuel de l'équipe à Kanata, a été choisie par RVL pour construire cet édifice. L'aréna pourrait accueillir près de 18 000 spectateurs.

Selon certaines sources, il serait situé entre la station Bayview et la future gare du train léger sur rail Pimisi.

L'édifice, qui serait un centre multifonctionnel, a une façade de verre, semblable à celle du Centre Shaw. Des éléments décoratifs en bois figurent également sur les plans. Les architectes souhaitent ainsi rendre hommage au passé de la région, connue comme une ville de bûcherons.

Un espace vert sur le toit, comprenant une passerelle et une vue sur la colline du Parlement, feraient partie des idées présentées dans le projet.

Le groupe intègre dans son plan la Place LeBreton. Cet espace public aurait une capacité d'accueil de 28 000 personnes. Des zones piétonnières relieraient les deux stations de train léger sur rail. Par ailleurs, l'ensemble du développement sera fortement axé sur le transport, selon nos sources.

L'offre prévoit trois phases de construction pour ses projets résidentiels, hôteliers et commerciaux. La construction, si elle est choisie, va s'échelonner sur plus de 20 ans. Au total, plus de 3,5 milliards de dollars seraient injectés dans le projet sans demander l'aide des divers paliers de gouvernement.

Selon nos sources, le projet respecte les vues protégées exigées par la CCN, comme le Musée de la guerre ou le parlement par exemple.

RVL aurait convaincu le célèbre architecte danois Morten Schmidt à participer au projet de bibliothèque. L'homme est un membre de l'équipe internationale derrière la construction de la Bibliothèque centrale très prisée d'Halifax. Selon certaines sources, le bâtiment sera dessiné pour agir comme un centre culturel aux multiples facettes plutôt qu'un endroit traditionnel de conservation de livres.

Nous avons également appris que la conception qui sera proposée pourrait être modifiée pour accueillir Bibliothèque et Archives Canada, qui a annoncé au cours des derniers jours qu'elle travaillait avec la Ville d'Ottawa sur une possibilité de partenariat dans le projet d'une nouvelle bibliothèque centrale municipale.

Melnyk n'aurait pas été approché le groupe rival

Les détails complets de l'offre de RendezVous LeBreton seront rendus publics en fin de journée. Nous connaîtrons également les détails des plans dessinés par le soumissionnaire concurrent, DCDLS Groupe, qui comprend Devcore Groupe.

Si l'autre groupe est choisi, est-ce que les Sénateurs iront tout de même jouer sur les plaines ? Chose certaine, Melnyk a dit que les Sens ne sont pas à vendre, et nos sources indiquent que DCDLS Groupe n'a pas communiqué avec lui à propos de l'acquisition de la franchise.

DCDLS Groupe proposerait également un aréna de calibre LNH et une bibliothèque centrale, avec deux musées.

Avec les informations de CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine