Retour

Ottawa n’obtiendra pas le deuxième siège social d’Amazon

La capitale nationale ne figure pas parmi les villes finalistes pour accueillir le deuxième siège d’Amazon. Le géant américain du commerce en ligne a annoncé, jeudi, les noms des 20 villes qui ont été choisies pour la deuxième phase du processus de sélection.

La Ville d’Ottawa avait soumis sa candidature conjointement avec la Ville de Gatineau en octobre dernier.

Dans une déclaration commune publiée jeudi, les maires des deux villes, Jim Watson et Maxime Pedneaud-Jobin, se disent déçus, mais fiers de la façon dont ils ont uni leurs forces pour présenter leur candidature.

« Cette collaboration régionale renforcée est un héritage qui nous aidera à faire croître notre économie et à attirer de nouveaux emplois dans les années à venir », ont-ils fait savoir par communiqué.

La Ville Reine seule ville canadienne retenue

Toronto est la seule ville canadienne, parmi les 238 candidatures, qui a été sélectionnée comme site potentiel. Boston, New York, Chicago, Miami et Los Angeles font notamment partie des finalistes.

Au pays, les candidatures de Montréal et de Windsor ont aussi été mises de côté.

La multinationale américaine située à Seattle entend ouvrir un deuxième centre névralgique. Elle doit annoncer la ville gagnante plus tard cette année.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Qui est à blâmer pour cet accident?





Rabais de la semaine