Retour

Ottawa-Vanier : la campagne électorale est lancée

Deux des quatre candidats pour l'élection partielle dans Ottawa-Vanier ont invité leurs partisans à un lancement, samedi. La campagne est donc bel et bien commencée dans la circonscription laissée vacante depuis la mort du député Mauril Bélanger.

C'est dans un local bondé de partisans, entouré de la ministre Catherine McKenna et de plusieurs autres députés que la candidate libérale, Mona Fortier a lancé sa campagne.

Mme Fortier dit vouloir poursuivre le travail entamé par Mauril Bélanger, en misant sur les politiques progressistes du gouvernement Trudeau.

« Je vais m'inspirer de sa contribution pour défendre notre communauté et créer une classe moyenne plus forte », a affirmé la candidate, qui compte sur l'appui de nombreux bénévoles dont un bon nombre sont issus des communautés culturelles.

« On a besoin de quelqu'un qui suit M. Bélanger parce qu'on l'aimait beaucoup », a raconté une militante libérale, Violène Gabriel.

Les partis rivaux font face à une machine électorale bien rodée. L'investiture libérale a attiré 7000 nouveaux membres.

Le NPD prêt à se battre

« Aucun château fort libéral n'est à l'abri du NPD ! », pouvait-on entendre à quelques mètres du local libéral, dans une salle tout aussi bondée d’ailleurs. La candidate néo-démocrate Émilie Taman y souligne à grand trait les ratés du gouvernement Trudeau, comme l'approbation de projets de pipelines et l'abandon de la promesse sur la réforme électorale.

On dit aux gens quand je fais mon porte-à-porte que c'est vraiment pour aider les libéraux à tenir leurs promesses.

Émilie Taman, candidate néo-démocrate dans Ottawa-Vanier

Le lancement de campagne était l'occasion de recruter des bénévoles, mais aussi de solliciter des dons et de tenter de convaincre des électeurs d'appuyer le NPD.

Par ailleurs, le candidat conservateur, Adrian Papara, a lui aussi commencé à solliciter des votes. Il mise sur les baisses d'impôts.

L'élection partielle dans Ottawa-Vanier aura lieu le 3 avril 2017. Lors de la dernière campagne électorale, le député libéral Mauril Bélanger avait obtenu 58 % du vote tandis que le NPD et le Parti conservateurs s'étaient chacun partagé 20%.

Selon le reportage de Mylène Crête

Plus d'articles