Santé publique Ottawa cherchera à battre un record pour le moins particulier le 29 mars prochain : celui du plus grand nombre de tests d'urine réalisés en une journée, dans un seul endroit.

Derrière cette idée en apparence farfelue, il y a un objectif très sérieux, à savoir dépister les infections transmissibles sexuellement (ITS), telles que la chlamydia et la gonorrhée.

En effet, depuis plusieurs années maintenant, les autorités sanitaires de la capitale nationale constatent une recrudescence des cas de gonorrhée.

Les jeunes entre 15 et 29 ans sont particulièrement touchés, d'où le fait que Santé publique ait décidé de les cibler.

Pour y parvenir, un partenariat a été établi avec les services de santé de l'Université d'Ottawa, de l'Université Carleton, de La Cité et du Collège Algonquin.

Au cours de la journée du 29 mars, des équipes de Santé publique Ottawa seront présentes sur les campus de ces différents établissements afin de recueillir l'urine de « milliers d'étudiants » est-il précisé sur le site de l'organisme.

La précédente marque était de 502 analyses. Des initiatives similaires ont déjà eu lieu à l'Université de Windsor et l'Université Western Ontario.

Plus d'articles

Commentaires