Retour

Outaouais : des millions de dollars pour les infrastructures sportives et récréatives 

Le gouvernement du Québec a annoncé, aujourd'hui, des investissements de plus de 50 millions de dollars dans les infrastructures sportives et récréatives de la province. Plus de cinq millions de dollars iront à des projets en Outaouais.

Ces sommes permettront tout d'abord de financer à hauteur de 1,25 million de dollars l'aménagement d'un terrain multisport synthétique dans la circonscription de Pontiac.

Cette nouvelle infrastructure viendra remplacer le terrain de soccer naturel situé à côté de l'École secondaire Grande-Rivière, dans le secteur d'Aylmer.

Des jeux d'eau au Patro de Fort-Coulonge/Mansfield seront également construits grâce à une enveloppe de 27 000 $.

La Ville de Gatineau n'est pas oubliée puisqu'elle recevra une aide de 1,25 million de dollars pour construire un terrain de soccer-football synthétique au parc D'Arcy-McGee-Symmes.

Cette infrastructure fera certainement le bonheur des amateurs de soccer, de football, de rugby et d'ultimate frisbee.

Enfin, la Municipalité de Cantley bénéficiera d'un financement de près de 34 000 $ pour installer une patinoire multifonctionnelle extérieure au parc Denis.

La surface de cette dernière sera asphaltée et comprendra des bandes permanentes en polymère ainsi que des paniers de basketball permanents.

Au cours des prochains jours, le gouvernement libéral devrait faire d'autres annonces à ce sujet.

Des annonces bien accueillies

Ces nouvelles annonces faites par le gouvernement sont bien accueillies dans le milieu. Les joueurs de l'École secondaire Grande-Rivière dans le secteur d'Aylmer pourront bientôt dire au revoir au terrain à la surface naturelle qui amenait son lot de défis.

« Quand il y a des intempéries comme des grosses pluies, peu importe, sur un terrain normal, naturel, c'est toujours plus difficile de jouer dans ces conditions-là », explique un jeune joueur, Étienne Lafleur.

Selon la direction de l'école secondaire Grande-Rivière, ce nouveau terrain synthétique va permettre la création de nouvelles équipes et contribuer à l'émergence de nouveaux sports.

L'Association régionale de soccer espère inaugurer les nouveaux terrains d'ici la fin de 2017.

Selon le reportage de Laurie Trudel

Plus d'articles