Retour

Ouverture officielle du sentier d'hiver Sir-John-A.-Macdonald

À la première bordée de neige, depuis l'an passé, la piste cyclable qui longe la promenade Sir-John-A.-Macdonald, située derrière le Musée canadien de la guerre, à Ottawa, se transforme en sentier d'hiver... au grand plaisir des amateurs de raquettes, de ski de fond et de vélo d'hiver.

Un texte de Angie Bonenfant

Le sentier de 16 kilomètres relie le Musée canadien de la guerre à la plage Westboro. Il est polyvalent, c'est-à-dire que les randonneurs, les raquetteurs, les skieurs et les amateurs de vélo d'hiver peuvent simultanément l'emprunter.

Le sentier d'hiver Sir-John-A.-Macdonald est composé de deux pistes : une piste est dédiée à la raquette, à la marche et à la bicyclette. Tandis que l'autre est consacrée au ski de fond.

L'ouverture officielle du sentier a eu lieu lundi, au Musée canadien de la guerre.

En plein centre-ville

Cette transformation de la piste cyclabe en sentier d'hiver est due, en partie, à la détermination de Dave Adams un résident du quartier Westboro, un amateur de la nature et de plein air. Dave Adams s'occupe de l'entretien, du traçage et de la promotion du sentier.

« C'est le visionnaire de cette piste », a expliqué en entrevue Sherley Mackay, une résidente qui emprunte le sentier à tous les jours, depuis son ouverture, au mois de décembre. « C'est un projet absolument merveilleux! »

« La beauté de cette piste, c'est qu'elle se trouve au centre-ville », souligne pour sa part M. Adams. « Les travailleurs peuvent l'utiliser pour se rendre au travail tout en faisant du sport. »

Un sentier populaire

Le sentier d'hiver en est à sa deuxième saison. On estime qu'environ 600 visiteurs la parcourent à chaque heure.

Pour l'utiliser, il n'y a aucun frais.

« Les initiatives comme celles-là sont nécessaires pour améliorer la qualité de vie d'une ville », indique Jeff Leiper, conseiller municipal du quartier Kitchissippi.

« C'est tout de même assez incroyable que les gens qui utilisent cette piste arrivent ici en autobus, en train, à pied ou en vélo. Même si plusieurs personnes se trouvent sur la piste en même temps, il n'y aucune circulation ou congestion. »

Initiative communautaire

Dans ses démarches, Dave Adams est appuyé par l'Association communautaire de Westboro Beach, de l'Association Dovercourt Recreation, du Fresh Air Experience, du Mountain Equipement Coop et du magasin de vélos Bushtukah.

Les résidents et les commerçants du quartier Westboro ont amassé jusqu'à 30 000 $ pour le fonctionnement de cette piste.

La Commission de la capitale nationale (CCN), qui est propriétaire du sentier, a contribué 8000 $ en financement pour couvrir les frais initiaux, a prêté la motoneige pour le traçage et a offert un endroit pour entreposer l'équipement.

« Nous sommes fier d'être un partenaire de la communauté de Westboro dans le cadre de ce projet », a soutenu le premier dirigeant de la CCN, Mark Kristmanson, lors de l'ouverture officielle.

« Tant et aussi longtemps que la communauté et le climat seront de la partie, nous allons continuer notre collaboration. »

Le conseiller municipal du quartier Kitchissippi, Jeff Leiper, a également contribué 2500 $.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine