Retour

Panne de chauffage aux urgences de l'Hôpital de Hull

Une trentaine de patients des urgences de l'Hôpital de Hull ont passé la nuit, de dimanche à lundi, au froid à la suite du bris d'une chaudière.

La température est descendue autour de 16 degrés Celsius entre 22 h et 3 h 30 du matin.

Les 12 employés présents ont fait de leur mieux pour protéger les patients du froid.

« On a tout fait ce qu'on pouvait pour garder nos usagers au chaud. On a sorti des couvertures chauffantes et des manteaux, on a également distribué des boissons chaudes », a affirmé la porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais, Geneviève Côté.

On a vraiment essayé de déployer tous les efforts possibles pour s'assurer qu'il y ait le moins d'impact possible sur notre clientèle.

Geneviève Côté, porte-parole du CISSS de l'Outaouais

Louise Rousseau était hospitalisée à l'urgence de l'Hôpital de Hull dans la nuit de dimanche à lundi.

« Avec des couvertures, il n'y avait aucun problème », a-t-elle indiqué. « Le personnel par contre... Les infirmières portaient des manteaux et des tuques. Elles avaient les doigts gelés. Ce n'était pas facile pour la dextérité fine que requiert leur travail. Je pense que ça a été plus difficile pour le personnel que pour les patients. »

Le chauffage sera de nouveau interrompu ce soir aux urgences de l'Hôpital de Hull, durant deux heures, pour réparer une fois pour toutes le bris de chaudière.

« Cette fois-ci, comme on peut planifier [l'arrêt du chauffage], on va surchauffer l'urgence jusqu'à 24 degrés avant de l'arrêter, pour avoir le plus de chaleur possible. On aura aussi des systèmes de chauffage d'appoint », a expliqué Geneviève Côté.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu’est-ce que le fétichisme des pieds?





Rabais de la semaine