Retour

Parc Lansdowne : Ottawa tente de régler une dispute

La Ville d'Ottawa tente de mettre un terme à un désaccord qui l'oppose au groupe Ottawa Sports and Entertainment Groupe (OSEG) dans le projet de revitalisation du parc Lansdowne. Les frais de réparation du toit de métal de l'ancien centre municipal, au coût de 23,6 millions de dollars, sont au cœur de cette dispute.

Le groupe prétend que la Ville est responsable des millions de dollars supplémentaires qu'il a fallu débourser pour réparer la toiture rouillée, une facture qui devait au départ coûter 17 millions de dollars.

Selon le groupe, ces dépenses n'étaient pas comprises dans le contrat conclu avec la Ville en 2012.

La Municipalité estime au contraire que le groupe était responsable de tous les dépassements de coûts liés au projet de revitalisation du parc Lansdowne.

Les fonctionnaires municipaux proposent une entente qui ne coûterait rien de plus aux contribuables, soit celle que le groupe obtienne un prêt qui serait garanti par la Ville.

Pour le maire Jim Watson, il s'agit d'une bonne solution, même si cela reporte le rendement des investissements pour la Ville. Il croit toutefois que le projet reste profitable pour la Municipalité.

Le premier rapport financier annuel sur le parc Lansdowne sera présenté devant le comité des finances et du développement économique de la Ville le 1er décembre.

Avec CBC

Plus d'articles

Commentaires