Retour

Pas de nouvelle école à Val-des-Monts avant 2018

Des parents de Val-des-Monts, en Outaouais, réclament l'intervention des élus provinciaux de la région pour faire aboutir le projet d'une nouvelle école dans leur municipalité.

L'ouverture d'une future école primaire pouvant accueillir au moins 400 élèves était jusqu'à récemment prévue en septembre 2017. Or, de multiples retards font en sorte que l'inauguration n'est maintenant pas prévue avant la rentrée 2018-2019.

C'est que la Commission scolaire des Draveurs (CSD) a étudié un total de 16 terrains potentiels pour son nouvel établissement. Toutefois, plusieurs ne respectent pas les critères établis, notamment parce qu'ils sont situés en zone agricole.

Le terrain qui semble le plus prometteur est proposé par la Municipalité de Val-des-Monts au 1654, route du Carrefour. Le hic : trois millions de dollars sont nécessaires pour le mettre à niveau et la CSD attend toujours l'aide financière de Québec.

Lors d'une réunion d'information organisée à l'École L'Équipage, mercredi soir, l'exaspération de nombreux parents était palpable. Quelque 80 personnes ont bravé la neige et les conditions routières difficiles pour se faire entendre.

C'est le cas de John Hoag, qui avait un message clair pour les élus provinciaux de la région.

« Il va falloir qu'ils mettent de l'eau dans leur vin pour prendre des décisions très rapidement, parce que la communauté est essoufflée ici », a-t-il lancé.

Le président de la CSD, Claude Beaulieu, comprend le découragement des parents.

« [La ministre responsable de la région de l'Outaouais, Stéphanie] Vallée et [le député de Chapleau et adjoint parlementaire du ministre de l'Éducation, Marc] Carrière, je pense que les citoyens vont les interpeller. Mais, les citoyens ce qu'ils leurs disent : ''On a besoin de votre aide'' », souligne-t-il. « C'est ça le cri du coeur des citoyens, puis c'est urgent. »

Le temps presse en effet, puisque pour que la nouvelle école puisse ouvrir ses portes en septembre 2018, le choix du terrain doit être arrêté d'ici le mois d'août.

Ne pas mettre tous les oeufs dans le même panier

Le président du Comité de mobilisation pour la construction d'une école primaire à Val-des-Monts est pour sa part d'avis qu'il faut garder la porte ouverte à toutes les avenues possibles.

« Si les demandes qui sont faites actuellement ne débloquent pas [...] je ne souhaite pas qu'on arrive au mois d'août avec un constat d'échec », fait valoir Philippe Brunet.

Le porte-parole de l'opposition officielle pour la région de l'Outaouais, Stéphane Bergeron, a d'ailleurs déposé à l'Assemblée nationale, plus tôt en journée mercredi, une pétition demandant un décret de dézonage pour que l'école puisse être construite sur l'une des parcelles agricoles convoitées.

Le document a été signé par 1321 personnes et s'ajoute à une précédente pétition électronique de 788 noms déposée en mars.

Des parents inquiets

Stéphanie Béland tenait aussi à assister à la rencontre d'information de mercredi soir.

Sa fille aînée a dû suivre sa cinquième et sa sixième années à l'École polyvalente le Carrefour, à Gatineau, faute de place à l'École L'équipage. Elle craint que son garçon de neuf ans subisse le même sort.

« J'aimerais que ça soit humain et non pas politique », dit-elle. « Qu'on comprenne notre situation qu'on vit ici dans la région. »

Puisque la nouvelle école ne sera pas construite avant au moins septembre 2018, il faut trouver une solution à court terme.

Pour l'instant, les élèves de cinquième et sixième années continueront de fréquenter l'École polyvalente le Carrefour l'an prochain.

Une autre réunion est prévue le 24 mai pour établir un plan de match en vue de l'année scolaire 2017-2018.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine